/news/currentevents
Navigation

Un ado aurait tué sa mère à coups de hache avant de provoquer une collision fatale

L’adolescent de 14 ans aurait eu des problèmes de dépendance et de santé mentale

Coup d'oeil sur cet article

Un adolescent de 14 ans aurait tué sa mère à coups de hache dimanche soir à Kitigan Zibi, une communauté autochtone située au sud de Maniwaki, en Outaouais, avant de voler sa voiture et de s’enlever la vie en provoquant une collision frontale fatale sur la route 105.

La Sûreté du Québec a en effet confirmé que c’est bel et bien le véhicule de la victime, Shannon Ferguson, qui a été impliqué dimanche vers 23 h 45 dans une collision mortelle à Kazabazua, soit à une soixantaine de kilomètres au sud de l’endroit où s’est faite la macabre découverte.

Le corps de la femme de 44 ans, mère de trois enfants, avait plus tôt été trouvé sans vie à proximité de son campement, situé dans la communauté non loin de la plage Wanaki, avec des traces de violence apparentes.

«Shannon était une personne facile à vivre. Elle était ma meilleure amie, ma fierté, ma joie», a confié sa tante, Joni Ferguson, à l’Agence QMI.

«Nos pensées et prières vont aux familles touchées [par cet événement]», a pour sa part écrit sur sa page Facebook le chef de la communauté autochtone de Kitigan Zibi, Dylan Whiteduck.

  • Écoutez la revue de l'actualité d'Alexandre Dubé et Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio: 

Collision fatale

Le jeune garçon de 14 ans, Patrick Ferguson Odjick, aurait quitté volontairement sa voie pour percuter de plein fouet une remorqueuse roulant en sens inverse. Le décès de l’adolescent a été constaté à son arrivée dans un centre hospitalier des environs.

«Il a subitement dévié ‘‘carré’’ devant moi», a relaté le conducteur de la remorqueuse, Ronald Boucher, propriétaire de Remorquage Manik, lui qui s’en est tiré sans blessures physiques, mais avec un sévère choc post-traumatique. Son véhicule flambant neuf, le seul de sa flotte, est dorénavant inutilisable.

Selon Joni Ferguson, le fils de sa nièce avait des problèmes de dépendances et pourrait souffrir de schizophrénie.

Soutien

Le Centre de santé et de services sociaux de Kitigan Zibi a mis à la disposition de la communauté une équipe de soutien composée de thérapeutes et de psychologues qui a été présente toute la journée lundi au centre jeunesse de l’endroit.

Une autopsie sera pratiquée prochainement pour déterminer la cause exacte des deux décès.

– Avec Étienne Paré, Laurent Lavoie et Maxime Deland

 


Un meurtre

◆ Le corps de Shannon Ferguson a été découvert vers 23 h 30, après qu’un appel ait été fait à la police.

L’endroit à Kitigan Zibi où on a découvert le corps de Shannon Ferguson.
Capture d’écran, TVA Nouvelles
L’endroit à Kitigan Zibi où on a découvert le corps de Shannon Ferguson.

◆ Les faits auraient eu lieu près de la rue Wanaki, à Kitigan Zibi, une communauté autochtone située au sud de Maniwaki, en Outaouais.

◆ La victime de 44 ans présentait des marques de violence apparente.

Shannon Ferguson
Photo tirée de Facebook
Shannon Ferguson

Suivi d’un suicide

◆ L’accident provoqué par Patrick Ferguson Odjick a eu lieu dimanche vers 23 h 45.

La remorqueuse que Patrick Ferguson Odjick a emboutie.
Photo tirée de la page Facebook de REMORQUAGE MANIK
La remorqueuse que Patrick Ferguson Odjick a emboutie.

◆ L’événement s’est produit au kilomètre 211 de la route 105, à Kazabazua.

◆ Le jeune homme de 14 ans s’est enlevé la vie en faisant un face-à-face avec une remorqueuse.

Si vous avez besoin d’aide  

Ligne québécoise de prévention du suicide  

Jeunesse, J’écoute  

Tel-Jeunes