/finance/news
Navigation

Les voleurs adorent Facebook

Vacation opportunist
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Vous partez en vacances ? Le meilleur moyen de vous faire voler est de l’annoncer sur Facebook ou Instagram. Et de publier vos photos en voyage.

Je connais plusieurs personnes qui font cela. Même lorsqu’ils campent trois jours à Tremblant. Aussi bien dire aux cambrioleurs que les bijoux se trouvent dans tel tiroir, au 2e étage...

  • Écoutez l'entrevue de l'expert en cybersécurité, Steve Waterhouse, avec Vincent Dessureault sur QUB Radio:

Certains demandent un aller simple Uber pour l’aéroport et constatent que la maison est vide au retour.

Car, voyez-vous, les cambrioleurs disposent de moyens pour surveiller vos allées et venues sur les réseaux sociaux. Et ils s’en servent.

Réseaux sociaux scrutés

Les cambrioleurs aiment Facebook. Une étude britannique auprès d’une cinquantaine d’anciens cambrioleurs a révélé que 78 % se servent de Facebook, Twitter, Foursquare et Google Street View pour cibler les maisons qu’ils allaient voler.

L’exemple le plus célèbre ? En octobre 2016, Kim Kardashian se trouvait à Paris pour la Semaine de la mode lorsque cinq hommes armés s’introduisent dans sa chambre d’hôtel, la ligotent et s’enfuient avec plus de 21 millions de dollars de bijoux... repérés sur Instagram...

Certes, vos bijoux ne valent pas des millions, mais se faire cambrioler n’est pas une expérience plaisante (ça m’est arrivé). Et vos primes d’assurance pourraient grimper après coup.

Malgré cela, 15 % des Américains annoncent qu’ils ont quitté la maison sur les réseaux sociaux et 35 % des moins de 35 ans affichent les endroits où ils séjournent. Il y a deux ans, l’assureur Allstate a sondé les Québécois pour découvrir que 23 % affichaient leurs absences et leurs déplacements sur les réseaux sociaux. Ainsi, 52 % des 18-24 ans et 43 % des 25-34 ans ont annoncé ou documenté leurs voyages en ligne. Et un Québécois sur trois l’a fait pour les vacances de la construction. Sachez que les demandes d’indemnités pour cambriolage auprès des assureurs explosent jusqu’à 30 % en août.

Publiez vos photos de voyage au retour. Vous pourrez au moins sélectionner les meilleures !

Conseils  

◆ Verrouillez portes et fenêtres et n’oubliez pas d’armer le système d’alarme avant de partir. Faites ramasser le courrier par une personne de confiance.

◆ Assurez-vous que les réglages de vos réseaux sociaux sont en mode « privé » ou restreint (amis seulement, pas la planète entière). Connaissez-vous tous les amis de vos amis Facebook ?

◆ Ne publiez pas de photos à l’intérieur de votre résidence ou d’objets de grande valeur. N’inscrivez pas votre adresse dans vos comptes de réseaux sociaux.

◆ Ne les consultez pas dans les aéroports ou avec les réseaux wifi gratuits.

◆ En voyage, 60 % des Québécois et 51 % des Québécoises oublient de désactiver les fonctions de géolocalisation (y compris pour les photos) de leur téléphone ou tablette.

◆ Surveillez ce que vos enfants publient sur leurs propres comptes de réseaux sociaux.

◆ Prenez Uber ou faites-vous déposer à quelques portes de chez vous. Communiquez avec le chauffeur uniquement par l’application. Avant d’embarquer, demandez qu’il donne votre nom, vérifiez le modèle de voiture et le numéro de plaque.

◆ Les assureurs ne refusent pas d’indemniser pour un cambriolage même si vous avez affiché vos photos de voyage sur Facebook ou Instagram.

À VOIR AUSSI