/news/currentevents
Navigation

Vague inquiétante de coups de feu à Montréal

Depuis le début du mois de juillet, 11 événements avec armes à feu ont fait deux morts et quatre blessés

FD-HOMICIDE-SUD-OUEST
Photo Agence QMI, Thierry Laforce Un homme a été tué par arme à feu dans un véhicule le 3 juillet dans l’arrondissement du Sud-Ouest.

Coup d'oeil sur cet article

La tension et l’inquiétude montent dans les rues de Montréal alors que 11 événements impliquant des armes à feu en 11 jours sont survenus depuis début juillet.  

• À lire aussi: Un quartier sur le qui-vive après un meurtre par balle

Sources d’inquiétudes depuis janvier 2021, des coups de feu ont encore troublé la paix dans la métropole ce week-end, alors que quatre événements distincts ont eu lieu en moins de 24 heures.

  • Écoutez l'analyse d'Alexandre Moranville-Ouellet avec Vincenrt Dessureault sur QUB Radio:

Depuis le 1er juillet, deux hommes ont été tués et quatre autres personnes ont subi des blessures par projectile, tous dans des événements différents, selon une compilation effectuée par Le Journal.

Pourtant, depuis 2021, on n’a jamais atteint plus de 10 incidents avec coups de feu par mois. 

Et si les épisodes de violence avec ce type d’arme étaient surtout concentrés dans le nord et l’est de Montréal depuis le début de l’année, 11 événements recensés seulement en juillet sont dispersés un peu partout sur l’île.

Les chiffres sont similaires à Toronto, ville souvent pointée du doigt pour son problème d’armes à feu, où on compte 14 événements ce mois-ci.

Été rime avec violence ? 

« L’été, la violence s’intensifie souvent parce que les gens sont dehors, les commerces sont plus actifs. Et là, des activités criminelles qui étaient sur la glace recommencent. Aussi, il y a un certain rattrapage [en raison du confinement] qui se fait », estime André Gélinas, sergent-détective retraité à la Division du renseignement du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Des guerres de territoires, notamment pour le trafic de stupéfiants, entre différents groupes criminalisés pourraient également expliquer ces attaques à l’arme à feu, dont l’utilisation est banalisée, ajoute-t-il. 

Afin de s’attaquer aux réseaux de trafiquants et à leurs dirigeants, le SPVM a mis sur pied une équipe consacrée à la lutte contre le trafic d’armes (ELTA), qui a fait ses débuts en février dernier, tout juste après le meurtre gratuit de la jeune Meriem Boundaoui, 15 ans, qui a suscité l’indignation.

« On fonctionne à plein régime depuis début juin, donc 23 ressources, un commandant, une dizaine de sergents-détectives, de policiers », assure le sergent Emmanuel Anglade, porte-parole au SPVM.

En date du 30 juin, le SPVM avait enlevé 487 armes à feu de la rue, ajoute-t-il.  

Mise en commun des forces

Mais pour réellement réduire le nombre d’armes à feu et les événements les impliquant, une volonté politique forte sera nécessaire, soutient André Gélinas. 

« Il faut que ça vienne du gouvernement fédéral. Les frontières, c’est de leur ressort. L’ELTA peut faire de super enquêtes et saisir plein d’armes à feu, il faut juguler ça où ça rentre, et c’est à la frontière que ça se passe », souligne le policier retraité.

De son côté, la responsable de la sécurité publique à la Ville de Montréal Caroline Bourgeois s’est dite inquiète de la vague de violence depuis quelques jours.

« Il faut que ça soit un enjeu national. Ça ne peut pas juste être une ville qui est au front pour combattre les crimes à armes à feu », affirme-t-elle, espérant voir naître des escouades comme Carcajou, où les forces policières ont fait front commun devant la grogne populaire, durant la guerre des motards.

– Avec Valérie Gonthier


1er juillet 2021

Villeray–Saint-Michel-Parc–Extension

Un locataire s’est blessé avec une arme à feu en voulant intimider le propriétaire de son logement le jour du déménagement, mais s’est infligé une blessure en brandissant son arme. 

2 juillet 2021

Montréal-Nord

Un homme de 29 ans a été la cible de coups de feu tirés par un ou des individus à bord d’un véhicule à l’intersection des rues Pierre et Lapierre. La victime n’a pas été blessée et aurait refusé de collaborer avec les policiers. Ces derniers avaient retrouvé des douilles près de la scène. 

3 juillet 2021

Sud-Ouest

Un homme de 21 ans a été retrouvé sans vie dans sa voiture, en plein quartier résidentiel. Il a été atteint d’au moins un coup de feu à la tête. Un passant aurait aperçu la victime, assise à la place du conducteur, dans le véhicule stationné près d’un édifice à logements, près de l’intersection des rues Canning et Workman.

5 juillet 2021

Montréal-Nord

Un homme a été abattu par balle en pleine rue, sur l’avenue de Paris. La victime, Ernst Exantus, serait bien connue des policiers. Après avoir entendu des coups de feu, des témoins avaient contacté les services d’urgence.

6 juillet 2021

FD-HOMICIDE-SUD-OUEST
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Un homme de 18 ans a été blessé par balle au parc Champdoré. Les policiers dépêchés sur les lieux avaient localisé la victime blessée par balle au bas du corps. La victime aurait été approchée par des individus, qui auraient fait feu en sa direction avant de prendre la fuite. 

7 juillet 2021

FD-HOMICIDE-SUD-OUEST
Photo Agence QMI, Maxime Deland

LaSalle

Une tentative de meurtre a eu lieu en plein jour et sous les yeux de plusieurs dizaines de témoins. Le véhicule à bord duquel se trouvait la victime aurait été suivi jusque dans ce terrain de stationnement. Puis, au moins six coups de feu ont retenti, dont au moins un aurait atteint la victime à la hanche.

8 juillet 2021

Côte-des-Neiges

Deux jeunes hommes se sont tiré dessus sur le chemin de la Côte-des-Neiges, près du chemin Queen-Mary. L’un d’eux, âgé de 19 ans, a été atteint au bas du corps, alors qu’un ado de 17 ans a été frôlé par un projectile.

11 juillet 2021

Saint-Laurent

Des coups de feu ont été tirés vers 19 h après une autre altercation. La victime a été blessée au haut du corps, mais on ne craindrait pas pour sa vie.

11 juillet 2021

FD-HOMICIDE-SUD-OUEST
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Verdun

La vitre arrière d’un véhicule ciblé, probablement à partir d’une autre voiture en marche, a été fracassée, vers 5 h 30.

11 juillet 2021

FD-HOMICIDE-SUD-OUEST
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Ville-Marie

Un conflit impliquant deux groupes a dégénéré vers 1 h 30 après qu’un des individus y prenant part aurait dégainé une arme et fait feu en direction de ses opposants. Il n’y aurait eu aucun blessé.

11 juillet 2021

Sud-Ouest 

La police a reçu un appel pour un coup de feu tiré durant la nuit. Le tout semblait non fondé, mais un citoyen a appelé quelques heures plus tard pour dire qu’il a découvert un projectile encastré dans une fenêtre, chez lui.

À VOIR AUSSI