/news/consumer
Navigation

Plus de buveurs excessifs au Saguenay–Lac-Saint-Jean qu'ailleurs au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte davantage de buveurs excessifs que la moyenne québécoise. 

• À lire aussi: Un cas de cancer sur 25 est lié à l’alcool, selon une étude

C'est ce que la plus récente étude d'Éduc'alcool sur les habitudes de consommation tend à démontrer.

Le sondage CROP a été réalisé en deux temps, soit entre août et octobre 2020, et entre février et mars 2021.

Quelque 39 % des répondants du Saguenay-Lac-Saint-Jean admettent avoir consommé de façon excessive plus d'une fois par mois pendant la crise sanitaire. C'est 3 % plus élevé que la moyenne provinciale.

«C'est sûr que pendant la pandémie, on sortait moins, alors on prenait un bon souper, avec du vin», a dit à TVA Nouvelles une dame à propos des résultats.

L'enquête révèle également que 35 % des Saguenéens et des Jeannois ont conduit après avoir consommé de l'alcool, dont 7 % qui disent avoir dépassé le taux d'alcoolémie permis par la loi. Ces deux résultats sont inférieurs à la moyenne québécoise.

«Il y a une perception que les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont une mauvaise réputation en matière d'alcool au volant, alors que c'est faux», a dit le directeur-général d'Éduc'alcool, Hubert Sacy.

«Il y davantage de gens responsables, mais ceux qui sont délinquants le sont davantage», a-t-il poursuivi.

Une donnée du sondage est particulièrement inquiétante: le pourcentage de gens qui mélangent alcool et cannabis est 10 % plus élevé que la moyenne provinciale.

À VOIR AUSSI...