/sports/golf
Navigation

Mackenzie Hughes tombe de son piédestal

Mackenzie Hughes tombe de son piédestal
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien Mackenzie Hughes n’a pu conserver le sommet du classement, se contentant d’une fiche de 69, un coup sous la normale, durant la deuxième ronde de l’Omnium britannique, vendredi, au Club Royal St. George’s.

Hughes a ainsi chuté en 12e place à cause de son cumulatif de 135 (-5) et accuse un retard de six coups sur le meneur, le Sud-Africain Louis Oosthuizen. Le joueur de l’unifolié a calé trois oiselets et commis deux bogueys au cours de sa journée.

Mackenzie Hughes tombe de son piédestal
AFP

Pour sa part, le meneur après 18 trous a été en mesure de maintenir sa position au terme de la deuxième journée, grâce à un aigle, quatre oiselets et un boguey.

Oosthuizen devra surmonter ses démons lors des rondes de la fin de semaine, lui qui a terminé à six reprises au deuxième rang d’un tournoi majeur depuis sa seule victoire en pareilles circonstances, à l’Omnium britannique de 2010.

«À quelques occasions, je me devais de mieux jouer dans les moments critiques», de mentionner Oosthuizen au site de la PGA, au terme de son deuxième parcours.

De ces six fois, deux sont survenues en 2021, au Championnat de la PGA, puis à l’Omnium des États-Unis.

«Je le prends plus comme de l’inspiration, de savoir que je peux encore être compétitif dans les tournois majeurs. Je dois juste continuer de pousser et voir si je peux faire mieux en fin de semaine.»

En plus de devoir faire face à son passé, le Sud-Africain devra se méfier des golfeurs qui assureront la chasse, puisque l’Américain Collin Morikawa (64) mènera la charge, lui qui occupe le deuxième rang avec un retard de deux coups. Son compatriote Jordan Spieth est troisième à 132 (-8), tandis qu’un autre golfeur américain, l’ancien numéro un mondial Dustin Johnson, fait partie d’un petit groupe de trois, au quatrième rang, à quatre frappes du meneur.

«Mon jeu est bien, mais je sais que c’est un excellent tableau, a ajouté le Sud-Africain. Je dois bien jouer si je veux ressortir au sommet.»

L’autre représentant de l’unifolié toujours en lice, Corey Conners (68), occupe le 17e rang à 136 (-4), avec une kyrielle d’adversaires.

Deux autres participants du pays ont pour leur part subi le couperet, soit Adam Hadwin (69) et Richard T. Lee (69), qui ont tous deux joué quatre coups de plus que la normale de 70. Auteur d’une désastreuse fiche de 80 (+10) la veille, le vétéran Phil Mickelson (72) a également vu son tournoi prendre fin.