/news/transports
Navigation

Stops réclamés dans Ahuntsic-Cartierville

Ce secteur de Montréal est propice aux accidents

Ahuntsic-Cartierville
Photo Olivier Faucher Jean-François Ferland dénonce que des rues dans son secteur d’Ahuntsic-Cartierville sont dangereuses comme ici à l’intersection des rues Louvain et Foucher.

Coup d'oeil sur cet article

Des citoyens de l’arrondissement montréalais d’Ahuntsic-Cartierville excédés par les fréquents accidents de voiture dans leur quartier exigent l’installation de panneaux d’arrêt sur plusieurs rues afin d’éviter le pire.

Les rues Louvain, Chabanel, Émile-Journault et Legendre se ressemblent dans le quartier d’Youville à Ahuntsic-Cartierville. 

Elles servent à la circulation de transit, n’ont presque aucun panneau d’arrêt et on y roule plus vite que les 30 km/h permis selon ce qu’a pu constater Le Journal.

Le conseiller du district Hadrien Parizeau, membre d’Ensemble Montréal, dit recevoir « presque chaque semaine » des signalements de collisions entre véhicules sur les tronçons de ces quatre rues situées entre les rues Saint-Denis et Saint-Hubert.

« Les véhicules doivent s’avancer dans l’intersection parce qu’ils ne voient pas. Ça engendre beaucoup d’accrochages. »

Accidents inquiétants

Le dernier accident répertorié remonte au 8 juillet sur la rue Legendre. Un motocycliste percuté a dû être hospitalisé par mesure préventive. Trois jours plutôt, l’administration d’Émilie Thuillier de Projet Montréal avait refusé d’adopter une motion demandant une rencontre d’urgence concernant l’installation de panneaux d’arrêt à une quinzaine d’intersections. « Il y a quelques mois, deux voitures se sont percutées et se sont retrouvées sur un trottoir, puis dans la clôture [d’un terrain résidentiel], raconte le résident Jean-François Ferland. Si ça s’était passé quelques minutes plus tôt, c’est un endroit où les élèves marchent pour aller à l’école. »

Pas avant la rentrée

« Tous les élus [et des professionnels] seront en vacances. Nous avons besoin d’avoir la recommandation des fonctionnaires », a expliqué lors de la réunion du conseil d’arrondissement Mme Thuillier, qui a réitéré vouloir attendre une rencontre le 20 août pour discuter des arrêts proposés. « Dans un contexte où on a la rentrée scolaire et où la ville est engagée dans la vision zéro, je trouve ça problématique, déplore M. Parizeau. Il ne faut pas attendre plus d’accidents pour agir. »


Plus de 130 citoyens ont signé une pétition demandant l’implantation des arrêts avant la rentrée.