/news/transports
Navigation

Un nouvel aménagement routier ne fait pas l’unanimité dans Sillery

amenagement dangereux Sillery rue Charles-Huot
Photo Jean-François Racine De gros losanges jaunes et de la signalisation sont apparus en plein centre de la chaussée, sur l’avenue Charles-Huot, à Sillery.

Coup d'oeil sur cet article

Un aménagement routier au centre de la chaussée sur l’avenue Charles-Huot, dans le secteur de Sillery, est loin de faire l’unanimité parmi ses citoyens.

Depuis quelques semaines, la Ville de Québec a fait apparaître de gros losanges jaunes au centre de la rue.

La ligne de peinture blanche de la bande cyclable a également disparu. L’objectif principal était de réduire la vitesse de la circulation.

« C’est sûrement l’un des aménagements routiers les plus dangereux que j’ai vus. Ça oblige les automobilistes à dévier sur la piste cyclable, ce qui augmente considérablement le risque de collision avec les vélos. Pour moi, c’est un échec », affirme Hélène Latouche.

« Ce n’est pas l’aménagement du siècle. Pour la vitesse, ça semble fonctionner. Par contre, pour les cyclistes, c’est pire », ajoute un autre citoyen qui habite devant le second aménagement du genre, près de la rue Eugène-Fiset.

« Si c’est pour ralentir la vitesse des automobilistes, alors on a choisi de le faire au péril de la vie des gens. C’est une décision insensée et dangereuse », termine Mme Latouche.

Une demande des citoyens

À la Ville de Québec, on répond que ce sont les citoyens qui ont demandé de limiter la vitesse dans leur secteur. 

« La proposition d’aménager trois terre-pleins virtuels avec du marquage et de la signalisation et d’ajuster le marquage des silhouettes cyclistes au sol a été bien reçue par l’ensemble des citoyens lors de la séance d’information », explique le porte-parole David O’Brien.

« Je conçois que ce n’est pas parfait actuellement », a confié une autre résidente.

À compter de la semaine prochaine, la Ville mènera des observations sur le terrain. Les résidents seront rencontrés à nouveau cet automne pour faire le bilan.

Toujours selon la Ville, le lien cyclable sur l’avenue Charles-Huot est une chaussée désignée où les automobilistes et les cyclistes cohabitent dans le même esprit qu’une rue partagée.

Un aménagement du même type aurait été utilisé en 2019 sur la rue Berrouard, dans l’arrondissement de Beauport. 

À VOIR AUSSI