/weekend
Navigation

Jeux de société: Aventures dans trois univers

Coup d'oeil sur cet article

On se retrouve dans trois univers très campés et avec des jeux aux mécaniques différentes et amusantes.

Que l’on combatte un savant fou, des vampires ou qu’on fasse son chemin dans une prestigieuse institution scolaire, on va y trouver son plaisir.

The Loop

Photo courtoisie
  • 1 à 4 joueurs
  • 12 ans +
  • 60 minutes
  • 61,99 $

Vous êtes des membres de l’Agence et votre mandat est de lutter contre le Docteur Foo, un savant un peu tordu qui crée des clones de lui-même en différentes époques, ce qui génère des failles temporelles qui peuvent finir par détruire l’univers.

Dans ce jeu coopératif, votre objectif est de détruire ses clones et de saboter sa machine à voyager dans le temps. Et c’est l’objectif du jeu. Si vous n’y parvenez pas, vous aurez perdu.

Chaque joueur aura donc un personnage avec un paquet de cartes qui lui est propre et sur celles-ci se trouvent divers objets et artéfacts qui vont vous aider dans votre mission.

Au début de chaque tour, on va révéler une carte qui va activer une époque où l’on va générer des clones. Pour détruire ceux-ci, il faudra les renvoyer à l’époque à laquelle ils appartiennent.

Photo courtoisie

Il faut éviter que les failles temporelles créent des cortex, ce qui vous ferait perdre la partie.

Pour ce faire, les joueurs vont pouvoir, chacun leur tour, jouer leurs cartes pour tenter de déjouer le Docteur Foo.

Il s’agit d’un jeu qui semble complexe, mais qui est au final assez simple et fluide dans un univers déjanté dans lequel on peut faire des boucles temporelles qui vont vous permettre de réutiliser vos outils, d’où le nom du jeu.

Tout sera une question de trouver les meilleures combinaisons afin de faire le tour le plus payant possible.

Alma Mater

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 14 ans +
  • 90 à 150 minutes
  • 89,99 $

On vous a déjà parlé du très joli jeu Coimbra. Voici la sortie d’une suite dans un univers tout aussi coloré.

On se retrouve au 15e siècle alors que les universités commencent réellement à émerger. Les joueurs sont responsables de départements avec pour objectif d’attirer de nouveaux élèves.

Le jeu se déroule sur six manches découpées en trois phases chacune. Touche agréable, le plateau comporte deux faces selon le nombre de joueurs, et à deux, un paquet de cartes automates vient pimenter les choses.

Le jeu consiste à recruter des étudiants, mais aussi des professeurs qui vont venir augmenter le prestige de votre institution.

Tout se fait sous la formule de pose d’ouvriers qui vont vous permettre d’effectuer par la suite des actions.

Photo courtoisie

Comme tous les jeux de pose d’ouvriers, vous allez devoir faire des choix d’un tour à l’autre et opter pour une stratégie qui sera peut-être modifiée par les actions des autres joueurs.

Vous devrez donc faire preuve d’une belle adaptabilité afin de continuer à récupérer des étudiants qui seront payants pour votre université.

Il s’agit d’un jeu où il faudra être astucieux dans sa planification afin d’optimiser chaque coup puisqu’on peut aussi tendre des pièges aux autres joueurs en cours de route.

Et la présentation est superbe avec ses couleurs vives et ses personnages joliment dessinés.

Vendetta Vampire : la mascarade

Photo courtoisie
  • 3 à 6 joueurs
  • 14 ans +
  • 30 minutes
  • 49,99 $

On se retrouve à Chicago où le prince Kevin Jackson est arrivé au pouvoir à la suite d’une guerre avec les loups-garous, et il dirige la cité de sa main de fer.

Vous vous doutez bien qu’on se retrouve dans une atmosphère fantastique et un peu lugubre peuplée de vampires prêts à attaquer. 

On se retrouve devant un jeu de cartes asymétriques, c’est-à-dire que les joueurs n’ont pas tous les mêmes cartes en main selon le personnage qu’ils incarnent.

Il y a de la stratégie, du bluff et de la déduction dans ce monde de ténèbres où vous incarnez un vampire qui prépare un complot en cherchant le soutien d’alliés pour reprendre le contrôle de Chicago.

Photo courtoisie

Avant d’amorcer la partie, chaque joueur choisit un clan et à mesure qu’elle progressera, vous allez vous constituer une main de cartes sur trois manches afin de développer votre stratégie en vous adaptant à celle des autres. Lors de chacune des manches, vous allez jouer des cartes et du sang dans un lieu de la vile, ce qui va vous permettre d’augmenter votre force face aux conflits en préparation.

Là où ça se corse, c’est qu’il est possible de jouer les cartes face visible ou face cachée. Vous allez ainsi pouvoir bluffer. À la fin de chaque manche, on résout les conflits sur chaque lieu où il y en a en révélant toutes les cartes et en appliquant leur effet. Le joueur qui a le plus de puissance contrôle désormais l’allié de ce lieu, ce qui lui donnera de nouvelles capacités, entre autres. Mais vous allez devoir être prudent puisque gagner un conflit n’assure de rien.  

Voilà un jeu dans un univers bien particulier qui se joue de surcroît assez rapidement, ce qui est un gros plus.