/sports/golf
Navigation

Oosthuizen conserve la tête de l'Omnium britannique, hauts et bas pour McIlroy

Oosthuizen conserve la tête de l'Omnium britannique, hauts et bas pour McIlroy
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les déboires du Britannique Rory McIlroy, qui a perdu samedi toute chance réaliste d’accrocher une 5e épreuve majeure à son palmarès, ont animé le 3e tour de l'Omnium britannique dont le Sud-Africain Louis Oosthuizen a conservé la tête du classement, devant les Américains Collin Morikawa et Jordan Spieth.

• À lire aussi: Omnium britannique: deux Canadiens dans le top 10

Près de 32.000 spectateurs ont pu assister samedi à cette 149e édition du tournoi de golf malgré la hausse des cas de la COVID-19 en Angleterre.

Pourtant très bien parti avec cinq birdies sur les 9 trous du parcours aller lui permettant d’entamer le parcours retour à quatre sous le par, McIlroy a anéanti son bon début avec des drives erratiques et des putts ratés aux 11e, 13e et 15e trous, terminant la journée à seulement un sous le par (70).

Oosthuizen conserve la tête de l'Omnium britannique, hauts et bas pour McIlroy
AFP

Louis Oosthuizen, qui se retrouve samedi soir à douze coups sous le par, a terminé six fois deuxième lors de tournois majeurs depuis sa seule victoire à l'Omnium britannique disputé à St Andrews en 2010, notamment au USPGA en mai et à l’Omnium des États-Unis en juin. Il peut, du haut de ses 38 ans, aborder le 4e tour dimanche avec confiance après une carte de 69 samedi.

Sa carte de 129 coups pour les deux premiers tours était déjà vendredi soir la meilleure dans l’histoire de l'Omnium britannique, disputé ce weekend sous un temps ensoleillé sur le parcours du Royal St George de Sandwich dans le Kent (sud-est).

Après un bon départ samedi, il a connu un petit passage à vide avec des bogeys aux 11e et 13e trous, permettant à Morikawa et Spieth d’égaler son score. Mais un birdie au 16e l’a remis en selle avant le parcours final dimanche pendant lequel il sera de nouveau associé à Collin Morikawa.

Johnson déçoit

Ce dernier a bien l’intention d’empêcher le Sud-Africain de s’emparer de la Claret Jug pour la deuxième fois.

À 24 ans, l’Américain compte déjà à son tableau de chasse une victoire au Championnat de la PGA 2020 et se montre très zen pour son premier à l'Omnium britannique. Il se retrouve à un point de Oosthuizen à onze sous le par après une carte de 68 samedi. 

Deux birdies consécutifs aux 13e et 14e lui permettent d’aborder la 4e journée avec seulement un coup de retard sur Oosthuizen et deux d’avance sur Jordan Spieth.

Ce dernier a également connu un samedi inégal avec des birdies aux 2e, 6e, 7e et 10e trous ainsi qu’un magnifique putt au 4e. Mais des bogeys au 11e et 16e ne lui permettent que de s’afficher à 9 sous le par avant la dernière journée dimanche. A 27 ans, il a déjà remporté le British Open en 2017.

Autre relative déception, l’Espagnol John Rahm, récent vainqueur de l’US Open et qui était présenté comme l’un des favoris du Majeur britannique. Une carte de 68 samedi lui permet de s’afficher à 7 sous le par mais il n’est que 6e derrière le Canadien Corey Conners (4e) et l’Américain Scottie Scheffler (5e).

Quant au Numéro Un mondial, Dustin Johnson, il n’affiche qu’un médiocre 4 sous le par après un 3e parcours décevant et une carte de 73 le plaçant en 18e position.