/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Une victoire complètement folle pour le CF Montréal

Le CF Montréal efface deux retards pour l’emporter 5 à 4

MATCH-CF-MONTREAL-CINCINNATI
Photo Agence QMI, Dominick Gravel Un des artisans de la victoire du CF Montréal, Mason Toye exulte après avoir fait bouger les cordages en première demie.

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal disputait un premier match au Stade Saputo depuis le 19 septembre 2020 et il a donné tout un spectacle dans une victoire de 5 à 4 sur le FC Cincinnati samedi soir, tout ça devant 5000 spectateurs fébriles.

• À lire aussi: Un beau cadeau pour les partisans de soccer

Montréal, qui n’avait jamais vaincu Cincinnati en trois matchs, se dirigeait vers une autre défaite quand il a inscrit deux buts en deux minutes entre la 72e et la 74e minute pour créer l’égalité.

Mason Toye complétait alors son doublé en marquant son sixième but de la saison sur un tir de pénalité et Ahmed Hamdi marquait son premier en carrière dans la MLS pour créer l’égalité. L’Égyptien a lui aussi obtenu son doublé en sautant sur un ballon libre à la 87e. Joaquin Torres, étincelant, a lui aussi marqué son premier but dans la MLS.

Ce sixième match sans défaite (4-0-2) permet du même coup au CF Montréal d’égaler une marque d’équipe. Et le plus ironique dans tout ça, c’est que Cincinnati marquait quatre buts pour la première fois de son histoire en MLS et repart quand même avec la défaite.

Difficile défensivement

On a beaucoup parlé de la brigade défensive qui était étirée à son maximum avec les absences de Kamal Miller et Kiki Struna. On en a vu les limites samedi soir.

Les quatre buts de Cincinnati résultent d’erreurs défensives. Ils se sont donné une avance de 2 à 0 dans le premier quart d’heure quand Haris Medunjanin a profité d’une gaffe de Victor Wanyama et Brenner a volé le ballon au pied de James Pantemis.

Montréal a créé l’égalité sur des buts de Toye (21e) et Torres (34e), mais Cincinnati a repris l’avance sur un coup franc dévié de Gustavo Vallecilla de faire 3 à 2 (42e).

La seconde demie était à peine reprise quand Rudy Camacho a chuté dans la surface, ce qui a permis au joueur qu’il couvrait de centrer pour Bremmer qui a marqué son second (46e).

Invaincu en quatre matchs cette saison, le gardien James Pantemis a connu une soirée difficile, mais a tout de même remporté sa troisième victoire.

C’est la première fois de la saison que Montréal accorde plus de deux buts dans un match, autre preuve que la défensive en a arraché. 

4
5
Cincinnati
Gardien:
K. Vermeer.
Défenseurs:
J. Gyau, G. Vallecilla, N. Hagglund, ­T. Pettersson (remplacé par I. Atanga à la 90e+2 minute), E. Castillo.
Milieu:
L. Acosta, Y. Kubo, H. Medunjanin.
Attaquant:
A. Barreal (remplacé par B. Vazquez à la 76e minute), Brenner.
Montréal
Gardien:
J. Pantemis.
Défenseurs:
Z. Bassong, R. Camacho, J. Waterman, M. Choinière (remplacé par Z. Brault-Guillard à la 72e minute).
Milieu:
L. Lappalainen (remplacé par S. Ibrahim à la 72e minute), D. Mihailovic, V. Wanyama, E. Maciel (remplacé par A. Hamdi à la 57e minute).
Attaquant:
M. Toye (remplacé par B. Johnsen à la 90e+4 minute), J. Torres (remplacé par J. Torres à la 90e+4 minute).
But
MONTRÉAL : Toye (21e), Torres (87e), Toye (72e-tir de pénalité), Hamdi (74e), Hamdi (87e)
CINCINNATI : Medunjanin (6e), Brenner (14e), Vallecilla (42e), Brenner (46e)
Cartons
MONTRÉAL : Waterman (41e), Brault-Guillard (90e)
CINCINNATI : Kubo (28e), Vallecilla (31e), Brenner (45e+1), Vermeer (67e), Acosta (84e)
 
TIRS
ARRÊTS
CIN
5
5
MTL
10
1
 
FAUTES
HORS-JEUX
CIN
12
2
MTL
15
0
 
COINS
CIN
0
MTL
13

Bulletin  

MATCH-CF-MONTREAL-CINCINNATI
Photo Agence QMI, Dominick Gravel

JOAQUIN TORRES  

  • 9 / 10   

Il dérange beaucoup l’adversaire et provoque des fautes. Torres (photo) marque son premier but dans la MLS, fournit une passe et frappe deux poteaux.

MASON TOYE  

  • 8,5 / 10   

Il touche encore une fois la cible avec un autre but à valeur artistique élevée et double la mise sur un pénalty.

AHMED HAMDI   

  • 8 / 10   

Il a su amener de l’énergie en attaque et s’est permis de marquer le but égalisateur et le but de la victoire.

MATHIEU CHOINIÈRE  

  • 7,5 / 10   

En plus d’être efficace défensivement, il montre beaucoup d’ambition offensive.

ZORHAN BASSONG  

  • 7,5 / 10   

Ne commet pas vraiment d’erreur, affiche une belle combativité et montre de la stabilité.

LASSI LAPPALAINEN  

  • 7 / 10   

Commence à être plus à l’aise dans son couloir et apporte une certaine animation offensive.

RUDY CAMACHO  

  • 6,5 / 10   

Met son gardien dans l’embarras avec une passe arrière inattendue sur le second but. Trébuche sur le quatrième but.

VICTOR WANYAMA  

  • 6,5 / 10   

Il perd mollement le ballon et son joueur sur le but de Medunjanin. Il se reprend en mettant la table sur les buts de Toye et Torres.

DJORDJE MIHAILOVIC  

  • 6 / 10   

Moins en vue sur ce match, pas aussi impliqué en attaque qu’à l’habitude.

JOEL WATERMAN  

  • 5,5 / 10   

C’est un peu juste défensivement et sa faute mène au coup franc qui produit le troisième but de Cincinnati.

JAMES PANTEMIS   

  • 5 / 10   

Il avait clairement un mauvais match dans le système et a plutôt mal paru sur au moins trois buts.

EMANUEL MACIEL  

  • 5 / 10   

On ne l’a pratiquement pas vu, un match très effacé.