/news/currentevents
Navigation

Violence conjugale: formant un «couple uni» avec un acteur, elle aurait été assassinée dans son sommeil

meurtre toronto
Photo courtoisie Manon Gagné (à droite) était très proche de sa fille Kim-Jessica.

Coup d'oeil sur cet article

Une mère éplorée lance un cri du cœur quelques jours après que sa fille a été présumément assassinée par son conjoint, alors qu’ils semblaient «former un couple uni».

«C’était un meurtre gratuit... Elle avait la vie devant elle, personne ne mérite de mourir dans de telles conditions», a confié au Journal Manon Gagné, quatre jours après le drame.

Le 14 juillet dernier, sa fille Kim-Jessica Gagné, originaire de Rimouski mais vivant à Toronto depuis quatre ans, a été retrouvée dans sa résidence de North York.

Son conjoint, Bronson Phillip Lake, un acteur de 32 ans, a été accusé de meurtre au second degré.

Bronson Phillip Lake, le conjoint de Kim-Jessica Gagné, a été accusé de meurtre au second degré.
Photo tirée de Instagram
Bronson Phillip Lake, le conjoint de Kim-Jessica Gagné, a été accusé de meurtre au second degré.

La femme de 33 ans aurait été retrouvée dans son lit avec plusieurs traumatismes au niveau de la tête et aurait été tuée dans son sommeil, d’après sa mère. 

Pourtant, rien ne laissait croire qu’il y avait de la violence conjugale dans ce couple, selon les parents de la victime, qui peinent à comprendre ce qui a pu se passer.

«On savait qu’il aimait contrôler certaines choses, il avait des idées arrêtées sur certaines façons de vivre. Mais jamais on n’aurait cru que c’était malsain», soupire la mère éplorée.

Conflits récents

D’après elle, des conflits avaient éclaté dernièrement, notamment concernant le nouveau travail de sa fille, dans un restaurant chic de Toronto, et le fait qu’elle soit tombée enceinte il y a quelques mois.  

Sa fille lui a toujours assuré qu’ils étaient «un couple uni», malgré tout. Mais, selon Mme Gagné, il s’agissait de manipulation venant d’un bon jeu d’acteur, d’une «violence insidieuse».

Kim-Jessica Gagné affirmait qu’elle formait « un couple uni » avec son conjoint.
Photo courtoisie
Kim-Jessica Gagné affirmait qu’elle formait « un couple uni » avec son conjoint.

«Il faut que les gens soient plus attentifs à ce genre de violence, qu’ils aillent chercher de l’aide ou qu’ils dénoncent quand ils en sont témoins. Nous, si on avait su...» 

Une soif de vivre inépuisable

Les proches de Kim-Jessica Gagné se souviendront d’elle comme d’une femme énergique, souriante, qui mordait dans la vie à pleines dents et qui carburait aux projets. Elle comptait d’ailleurs prochainement partir en voyage, s’acheter une maison et avoir un enfant avec son conjoint. 

«La seule consolation qu’on a dans tout ça, c’est qu’on sait qu’elle n’a pas souffert. Le coroner nous a dit qu’elle est morte sur le coup», souffle tristement Mme Gagné. 

Le corps de Kim-Jessica Gagné devrait être rapatrié au Québec cette semaine, après les analyses du coroner.

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE 

SOS violence conjugale