/news/health
Navigation

Des enfants passeront l'été à l'hôpital

Coup d'oeil sur cet article

Pour beaucoup d’enfants, l’été se passera à l’hôpital, selon la campagne de sensibilisation du CHU Sainte-Justine en cours.

C’est notamment le cas d'Éliam, un an, qui doit absolument recevoir un nouveau cœur.

Le garçon est né avec un problème cardiaque et en avril dernier, ses parents ont appris qu’il avait absolument besoin d’un cœur pour survivre.

Cette attente peut durer un an, et pendant cette période, ses parents restent à son chevet. Ils espèrent trouver un donneur cadavérique bientôt.

«C’est un peu irréel», a expliqué Jimmy Asselin, le père d’Éliam. «Tu ne veux pas entendre ces mots-là, que ton enfant va être un transplanté cardiaque. Il est en phase terminale cardiaque, mon enfant.»

Les parents d'Éliam veulent sensibiliser les gens aux dons d’organes, mais aussi les encourager à participer à la campagne de financement du CHU Sainte-Justine pour aider à la recherche et aider les parents qui sont obligés d’arrêter de travailler pour rester au chevet de leurs enfants.

Les parents de Sarah-Lou ont appris qu’elle souffrait d’une leucémie aiguë en mai. Elle a pu sortir quelques jours, mais elle a dû rentrer à l’hôpital pour des traitements de chimiothérapie lundi.

«Ça nécessite des traitements sur plusieurs années de chimiothérapie et d’hospitalisation et un suivi régulier», a dit la mère de Sarah-Lou, Carine Gendrot-Darbonville.

«Ça ne fait pas plaisir, ça m’empêche de faire des choses», a ajouté Mme Gendrot-Darbonville.