/misc
Navigation

Il pleut de l’argent

GEN-Conférence de presse concernant la relance du secteur aérospatial québécois
Photo Agence QMI, Mario Beauregard Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a tenu une conférence de presse concernant la relance du secteur de l’aéronautique au Québec, jeudi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Les élections ne sont pas déclenchées que Justin Trudeau est déjà en campagne.

Sault-Sainte-Marie, Surrey, Calgary, Percé, Montréal. En 10 jours, il a sillonné le pays pour vanter sa vision économique post-COVID, milliards à l’appui.

Aéronautique, train léger, garderies, les grands piliers du plan libéral ont ainsi été mis en valeur.

Ces mises en scène à grand déploiement sont accompagnées d’une valse plus discrète des ministres libéraux qui saupoudrent des millions de dollars dans des annonces hyperlocales.

Un vieux rituel, aux airs de vieille politique.

Quelques chiffres

Le journaliste de Global News, David Akin, comptabilise méthodiquement l’ensemble des annonces des ministres et députés.

Un véritable travail de moine qui nous apprend qu’en cinq jours, la semaine dernière, 500 millions $ ont été distribués en douce par ministres et députés libéraux.

Vendredi, c’était une manne de bourses de recherche et une kyrielle de réfections routières et sanitaires qui ont déferlé sur les différentes communautés.

Jeudi, six annonces totalisant 124 millions $.

Mercredi, 30 annonces pour 111 millions $.

Grosse journée mardi, 41 annonces pour 177 millions $.

Lundi fut certes plus modeste, 20 annonces totalisant 27 millions $.

J’ai cessé de compter... mais le rythme est soutenu depuis le début du mois de juillet.

Comme le dit Justin Trudeau, le gouvernement libéral est là pour vous.

Pour tous les goûts

On dénote une affection particulière pour les ponceaux et les petits ponts en Saskatchewan, tandis que les centres récréatifs de Thunder Bay feront certainement peau neuve.

Quel renouveau d’ailleurs au Saguenay–Lac-Saint-Jean ! On y réparera les fenêtres et les entrées du Collège d’Alma, la piscine du Cégep de Jonquière et le ciment extérieur de ses cinq immeubles, ainsi que la bibliothèque du cégep de Chicoutimi. On ne compte pas le nombre de groupes communautaires à Montréal qui pourront également profiter de nouveaux camions réfrigérés !

Moncton devait être en manque d’amour... Nouveau toit pour l’hôtel de ville et la caserne de pompiers, réparation des trottoirs et des égouts !

Comme dans le bon vieux temps

Loin de moi l’idée de laisser entendre que l’État ne devrait pas soutenir des virages technologiques importants, investir dans les infrastructures ou resserrer le filet social.

Mais il y aura toujours quelque chose de malaisant à voir des politiciens faire pleuvoir l’argent des contribuables sur des comtés stratégiques en période préélectorale. 

La tactique est vieille comme la joute électorale. Elle nous rappelle que la politique se pratique encore comme au temps de Maurice Duplessis, si ce n’est qu’en 2021, on promet le pont trois semaines avant la campagne plutôt qu’à quatre jours du scrutin.