/lifestyle/columnists
Navigation

Les aromatisants d’eau au banc d’essai

Coup d'oeil sur cet article

En pleine saison d’été, la chaleur est à son comble et l’hydratation est primordiale. Pour plusieurs, aromatiser son eau est une bonne façon de boire suffisamment. Une panoplie de solutions de liquide aromatisé est offerte en supermarché ! Leur saveur bien présente contraste avec les eaux naturellement aromatisées aux agrumes. Si leur goût plaît, les aromatisants d’eau liquide constituent-ils de bons choix pour la santé ? 

Notre analyse

14 marques différentes ont été analysées pour ce banc d’essai. La portion de référence est de 2 ml, soit 1⁄2 cuillère à thé. 

Par portion, les aromatisants d’eau contiennent :

  • Entre 0 et 5 calories 
  • Entre 0 et 2 g de sucres 
  • Entre 0 et 40 mg de sodium 

Portrait des aromatisants d’eau 

Ils permettent d’ajouter des saveurs variées sans ajouter de calories à notre eau. Pour certains, c’est la solution pour s’hydrater suffisamment. Si le portrait semble, a priori, intéressant, derrière ce liquide se cachent bien des additifs.  

Différentes options sur le marché 

Malgré leur faible teneur en sucre, les produits analysés ne sont pas intéressants.

Les listes d’ingrédients s’allongent avec la présence d’édulcorants (stévia, aspartame, sucralose), de colorants (parfois de la tartrazine et du rouge allura, des colorants controversés) et d’arômes, naturels ou artificiels.

Voici une liste d’ingrédients typique :

Eau, acide malique, arôme naturel, acide citrique, sucralose (42 mg*), citrate de potassium, acésulfame-potassium (20 mg*), colorant, sorbate de potassium, citrate de sodium

Les plus naturels proposent une liste quelque peu améliorée (avec arômes et colorants naturels) :

Eau, jus concentré de carotte violette (pour la couleur), acide malique, acide citrique, arôme naturel, extrait de stévia, citrate de potassium, sorbate de potassium. 

De tous les produits analysés, celui qui affiche la plus belle liste d’ingrédients est le Bubly conçu pour les machines Soda Stream. Il ne contient que trois ingrédients : Eau, propylène glycol, arôme naturel. Le propylène glycol est un additif utilisé en tant qu’émulsifiant afin de bien disperser la saveur dans le liquide. 

L’aromatisant Jelly Belly se classe aussi plutôt bien. Il est à base de concentré de fruits, d’eau, d’acide citrique et des saveurs naturelles. Dommage qu’il contienne un édulcorant, le sucralose et un additif, le sorbate de potassium. 

Si Nesfruta contient du vrai jus en première place dans la liste d’ingrédients, cette gamme comprend du sucralose et de l’acésulfame-potassium, des arômes et des colorants.  

Le Choix du Président offre des aromatisants d’une panoplie de saveurs. Ils contiennent des arômes naturels, du jus concentré pour la couleur et de l’arôme naturel. Il contient de l’extrait de stévia comme édulcorant. 

Les amateurs de thé glacé retrouveront du plaisir avec les produits Nestea qui contiennent du thé concentré. La boisson de thé glacé au citron Nestea, prête à boire, apporte 160 calories et 43 g de sucre par portion de 500 ml. En utilisant les gouttes d’aromatisant Nestea, on obtient que 2 calories et 0 gramme de sucre, mais on ne peut que constater la présence de stévia.  

Mi0 Sport offre des aromatisants enrichis en électrolytes. La quantité de potassium dans 1⁄2 c. à thé de Mi0 Sport est de 40 mg. À titre comparatif, une boisson de réhydratation de type Gatorade (format de 591 ml) contient 75 mg de potassium dans une bouteille de 591 ml. Avec 1 c. à thé diluée de Mi0 Sport, on obtient la même quantité de potassium. Quant au sodium, l’aromatisant en contient 80 mg pour 2,7 ml (160 mg par c. à thé) comparativement à 270 mg pour Gatorade. Les nouveaux sachets en poudre Hydralyte + sont une alternative avec 160 mg de potassium et 206 mg de sodium par bâtonnet. Ils conviennent aux cas de sudation importante reliée à l’exercice intense ou de déshydratation suite à des vomissements ou diarrhée. Ils contiennent des colorants et arômes naturels, mais également du stévia. 

Si aucune liste d’ingrédients est enviable, certains produits sont pires que d’autres. C’est le cas notamment de Kool Aid, Crystal Light (Cristal léger), Zaz et Crush qui contiennent des listes d’ingrédients truffées d’additifs.

Aromatiser... naturellement !

Dans le contexte où aucun choix n’est sorti réellement gagnant, aromatiser soi-même son eau reste l’option favorite.

Quelques options :

1. Verser un filet de jus dans de l’eau bien froide. Ajouter des glaçons. Si le grand verre de jus n’est plus recommandé, le jus peut très bien servir à diluer l’eau. On débute par moitié jus moitié eau pour terminer avec un filet seulement (environ 30 ml pour 220 ml d’eau). 

Exemples :

  • 250 ml (1 tasse) de jus = 120 Calories et 30 g de glucides 
  • 125 ml de jus + 125 ml d’eau = 60 Calories 15 g de glucides 
  • 75 ml de jus + 175 ml d’eau = 36 Calories et 9 g de glucides
  • 50 ml de jus + 200 ml d’eau = 24 Calories et 6 g de glucides
  • 30 ml de jus + 220 ml d’eau = 14 Calories et 3,6 g de glucides

2. Ajouter des tranches de concombre, du jus de lime et des feuilles de menthe 

3. Faire une eau aux trois agrumes (lime, citron et orange) 

4. Ajouter des fraises et du basilic

5. Ajouter du gingembre râpé et du jus de citron

6. Ajouter des canneberges surgelées et un filet de jus de canneberges

Le produit Juicing on the go (LYNQ), qui contient de la racine de chicorée (une fibre prébiotique) et des poudres de fruits et légumes est aussi une option que j’aime. Chaque portion de 11 g (1. c. à soupe) apporte 6 g de fibres et 2 g de sucres naturels seulement. 


Merci à Diana Ayoud-Fawaz, stagiaire en nutrition, de sa précieuse collaboration. Pour d’autres informations, visitez mon blogue isabellehuot.com