/news/currentevents
Navigation

Deux-Montagnes: le conducteur ivre remis en liberté

Coup d'oeil sur cet article

Le chauffard de 25 ans qui a blessé gravement deux adolescents qui circulaient sur un scooter dans la nuit de samedi à dimanche, dans un quartier paisible de Deux-Montagnes, dans les Basses-Laurentides, a été libéré lundi.

• À lire aussi: [PHOTOS] Deux-Montagnes: ivre au volant, il frappe deux ados

Philippe Vocino a comparu lundi après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme par visioconférence depuis un centre de détention. Il est accusé de cinq chefs d’accusation, dont un de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles.

Vers 2h30 dimanche, M. Vocino, 25 ans, a frappé un cyclomoteur, blessant gravement ses deux passagers. «La demoiselle, après plusieurs heures sur la table d’opération, a réussi à s’en sortir. On ne craint pas pour sa vie», a mentionné devant la cour l’inspecteur de la Régie de Police du Lac des Deux-Montagnes Jean-Philippe Labbé. Le conducteur du scooter par contre «lutte toujours pour sa survie à l’hôpital de Sainte-Justine», a poursuivi l’inspecteur.

Le chauffard, ivre au moment des évènements, devra respecter une série de conditions pour rester en liberté. Il lui est notamment interdit de se trouver dans un bar ou un restaurant qui a un permis d’alcool. Il ne doit pas boire d’alcool ou consommer de drogue. Il ne doit pas tenter d’entrer en contact avec les deux victimes ainsi que leur famille. Il a aussi remis son permis de conduire.

S’il ne travaille pas, il doit demeurer à son domicile entre 21h et 7h. Comme le jeune homme est pompier, cette condition est plutôt problématique, a expliqué à la cour Philippe Vocino, qui travaille de jour comme de nuit.

Vêtu d’un chandail blanc, l’homme dans la mi-vingtaine semblait calme vu les circonstances. Il a écouté attentivement les conditions qu’il devra respecter pour rester en liberté en attendant son procès.

Il doit revenir en cour le 6 octobre prochain.