/finance
Navigation

Finances publiques: le Québec toujours bien coté, malgré les turbulences de la pandémie

Le ministre des Finances Eric Girard
Photo Agence QMI, Mario Beauregard Le ministre des Finances Eric Girard

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les fortes turbulences causées par la pandémie, les agences de cotations confirment la cote de crédit «avec perspective stable», s’est réjoui le gouvernement Legault, lundi.

• À lire aussi: Loto-vaccin: 2 millions $ en prix seront tirés auprès des Québécois vaccinés

Les agences ont souligné que le Québec était entré dans la crise en occupant «une position économique et financière favorable», a noté le ministre des Finances, Eric Girard.

L’économie diversifiée de la province et l’engagement du gouvernement Legault de renouer avec l’équilibre budgétaire ont aussi été pris en compte, a-t-il ajouté.

«La reconnaissance de la qualité de crédit du Québec par les agences de notation confirme le sérieux de notre plan pour relancer l’économie et rétablir l’équilibre budgétaire une fois le plein emploi retrouvé, s’est-il félicité par voie de communiqué. Il doit être dit et répété que le Québec dispose d’atouts majeurs et que c’est un endroit de prédilection pour investir.»

Selon son dernier budget, présenté en mars dernier, le Québec devrait renouer avec le plein emploi en 2022, retrouver son plein potentiel économique en 2025, puis retourner à l’équilibre budgétaire en 2027-2028.

L’agence Moody’s cote le Québec à AA2, Standard & Poor’s et Fitch Ratings à AA-, Japan Credit Rating Agency à AA+ et, finalement, DBRS Morningstar à AA (low).

À VOIR AUSSI