/news/coronavirus
Navigation

Un espoir pour l’automne, mais trop tard pour l’été

Des commerces voient lentement la lumière au bout du tunnel

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs de l’industrie touristique s’entendent pour dire que leur été est à l’eau, mais tous s’accrochent à l’automne, qui leur permettra de renflouer les coffres de leur commerce grâce aux voyageurs étrangers qui reviendront finalement les visiter dès le mois prochain.

• À lire aussi: Canada : ouverture de la frontière pour les Américains vaccinés le 9 août

« J’espère que les Américains vont se programmer des petits séjours au Québec et à Montréal, même si la fin de l’été approche », lance avec joie Éric Luksenberg, propriétaire de deux restaurants dans le secteur du Vieux-Port de Montréal. 

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec affirme toutefois qu’un retour à la normale de leurs activités n’aura pas lieu avant 2022, malgré l’annonce de lundi de Justin Trudeau.

« Impossible de survivre sans les clients étrangers »  

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Le propriétaire de la boutique de souvenirs L’Ours blanc, au centre-ville de Montréal, affirme que la nouvelle annoncée par le fédéral aujourd’hui lui donne de l’espoir pour l’automne, après avoir été privé de touristes étrangers depuis plus d’une année. 

« Je reste confiant et ça me rassure de savoir que les touristes reviennent. Les Québécois n’achètent pas nécessairement de souvenirs ici, c’est surtout des touristes de l’étranger qui consomment », soutient François Duval

« Les hôteliers et les restaurateurs n’ont pas arrêté de fonctionner, constate le commerçant. Mais nous, notre boutique, c’est pratiquement impossible de survivre depuis plus d’un an sans les Asiatiques, Européens, Africains et Américains. »

Des hôteliers sur leurs gardes 

Photo courtoisie

Pour l’Association hôtellerie Québec (AHQ), la saison estivale est déjà à l’eau pour l’industrie, et rien n’est certain pour l’automne 2021.  

« Les gens ont déjà prévu des vacances pour cet été. Il est donc un peu trop tard pour la saison estivale. Par contre, on voit l’annonce de M. Trudeau d’un bon œil pour l’automne. C’est très positif. Après, reste à voir si les voyageurs seront au rendez-vous », explique Xavier Gret, directeur général de l’AHQ.

Pas de retour « normal » avant 2022 

Photo courtoisie

La patience sera surtout de mise pour les employés au cours des prochains mois, selon l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ). 

« L’annonce du gouvernement va permettre aux acteurs de l’industrie touristique d’y aller progressivement dès cet automne. Ce qui est très positif, surtout pour les employés qui seront de retour. On a aussi des calendriers précis dorénavant, ce qui est important. Par contre, c’est en 2022 seulement que ça va vraiment recommencer », analyse Martin Soucy, PDG de l’AITQ.

Un gros « Bienvenue » aux voyageurs vaccinés !  

Photo Francis Pilon

Des restaurateurs qui se trouvent dans des secteurs touristiques de Montréal se réjouissent d’accueillir dès le mois prochain des voyageurs américains pleinement vaccinés pour la première fois depuis le début de la pandémie. 

« On est très contents, oui. Par contre, ça serait bien qu’ils puissent rentrer tout de suite pour sauver notre été. En plus, les Américains sont bien plus avancés que nous pour la vaccination. Mais au moins, on a un plan clair maintenant », commente Ben Yahyaoui, chef cuisinier au restaurant Chez Éric, dans le Vieux-Montréal. 

M. Yahyaoui affirme que la dernière année n’a pas été facile pour lui et ses collègues puisque la clientèle principale du restaurant ne vient pas du Québec, mais de l’étranger.  

« Je crois que pour tous les restaurateurs, c’est surtout une bouffée d’air frais, cette annonce. Ça va nous permettre de faire rentrer de l’argent », ajoute Ben Yahyaoui. 

RESTOS VIDES

Éric Luksenberg, propriétaire de deux restaurants dans le secteur du Vieux-Port, mentionne que tous les touristes avec deux doses sont plus que bienvenus chez lui. 

« C’est très bien, mais ça arrive un peu tard comme annonce. Les week-ends, les Québécois viennent dans nos restos, mais la semaine, il n’y a pas un chat. En espérant que les Américains puissent remplir nos commerces sept jours sur sept », commente le restaurateur. 

M. Luksenberg croise les doigts pour que la relance ait lieu pour de bon cet automne. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres