/news/currentevents
Navigation

Féminicide à Montréal: une femme de 32 ans tuée par son conjoint dans Parc-Extension

La dame a été retrouvée dans un logement du quartier Parc-Extension, à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de 32 ans a été tuée par son conjoint lundi après-midi, dans le quartier Parc-Extension, à Montréal, devenant la 14e victime de féminicide en 2021 au Québec.

• À lire aussi: Il aurait avoué son meurtre à sa famille dans un appel vidéo horrifiant

Le suspect, un homme de 30 ans, qui a pris la fuite après son forfait, est toujours recherché par la police mardi matin. Il serait connu des services policiers.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Les policiers alertés vers 17 h ont découvert le corps inanimé de la victime gisant dans une mare de sang dans un appartement d’un immeuble sur la rue Birnam, près de l’intersection de la rue Saint-Roch.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Le décès de la femme a été constaté sur place, a indiqué Caroline Chèvrefils, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Un enfant se trouvait dans l’appartement où a eu lieu le drame familial, selon la police qui n’a pas précisé si l’enfant a été un témoin direct du meurtre. En revanche, il n’a pas été blessé. 

  • Écoutez l'entrevue avec Léonie Couture, fondatrice et directrice générale de l’organisme La rue des femmes sur QUB radio :


Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Les enquêteurs des crimes majeurs, assistés des techniciens en identité judiciaire, devaient se rendre sur les lieux pour analyser la scène du crime et rencontrer d’éventuels témoins.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Il s’agit du 14e féminicide de l’année dans la province. Le précédent avait eu lieu il y a un peu plus d’un mois, à Québec. La victime, Nathalie Piché, 55 ans, aurait été assassinée par son conjoint de 33 ans.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Les proches de cette mère de trois enfants ont célébré ses funérailles, en juin dernier, dans la Capitale-Nationale.

Une semaine plus tôt, le 9 juin, une femme de 56 ans a été tuée par son ex-conjoint en Montérégie.

Lisette Corbeil, 56 ans, a été retrouvée sans vie dans une maison en bordure du fleuve Saint-Laurent, à Contrecoeur.

En mai, Zoleikha Bakhtiar, une mère de famille de 36 ans, aurait été tuée par son conjoint. L’accusé aurait poignardé sa conjointe dans leur appartement de la Maison Hamilton, une tour de quelque 280 logements sur l’avenue Adalbert, à Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de Montréal.    

  • Écoutez l'entrevue de Danny St Pierre avec Valérie Roy, professeure titulaire à l’école de travail social et de criminologie de l’Université Laval, sur QUB radio:    

Lourd bilan

Le bilan aurait pu s’alourdir une fois de plus au début du mois de juillet, alors qu’un autre féminicide a été évité de peu à Sainte-Croix, dans Lotbinière.

Une femme aurait été agressée par son conjoint devant leurs enfants, avant que celui-ci ne se barricade dans leur maison.

-Avec la collaboration de Maxime Deland, Clara Loiseau, Le Journal de Montréal et Jean-François Racine, Le Journal de Québec

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE  

SOS violence conjugale  

À voir aussi