/sports/soccer
Navigation

Canada Soccer: pleins feux sur les femmes aux Jeux olympiques

Gabrielle Carle (gauche)
AFP Gabrielle Carle (gauche)

Coup d'oeil sur cet article

Les femmes sont à l’honneur chez Canada Soccer alors que l’équipe nationale féminine entreprend, dès mercredi, le tournoi des Jeux olympiques de Tokyo. 

• À lire aussi: Tokyo, une belle vitrine pour le softball

• À lire aussi: Jeux olympiques: Miranda Ayim et Nathan Hirayama seront les porte-drapeaux

En plus de compter sur l’entraîneuse-cheffe anglaise, Bev Priestman, les Canadiennes misent sur un personnel de soutien technique composé en majorité de femmes, soit 13 sur un total de 19 personnes.

«Cet important contingent de femmes au sein du personnel représente un sommet par rapport aux compétitions internationales de grande envergure auxquelles l’équipe nationale féminine a auparavant participé», a mentionné Canada Soccer, mardi, dans un texte publié sur son site web.

«Nous sommes fiers de voir de plus en plus de femmes profiter de possibilités d’implication dans le soccer, même après leurs carrières de joueuses, a pour sa part déclaré Peter Montopoli, secrétaire général de Canada Soccer. Un des grands objectifs de la Coupe du monde féminine de la FIFA Canada 2015 était de s’assurer d’offrir les meilleures possibilités pour les filles et les femmes afin qu’elles puissent connaître du succès sur le terrain et en dehors, et nous ne faisons que commencer à voir les effets de cet héritage.»

Japon, Chili et Grande-Bretagne

Sur le terrain, les Québécoises Gabrielle Carle et Évelyne Viens font partie des 18 athlètes de l’équipe féminine du Canada au tournoi olympique.

Les représentantes de l’unifolié ont un premier match au programme, mercredi, contre le Japon. Médaillées de bronze en titre aux Jeux olympiques, les Canadiennes affronteront ensuite le Chili, le samedi 24 juillet, avant de conclure la phase de groupes face à la Grande-Bretagne, le mardi 27 juillet.

Chez les hommes, le Canada ne fait pas partie de la compétition à Tokyo.