/lifestyle/columnists
Navigation

Comment obtenir de l’aide

Coup d'oeil sur cet article

Je n’habite pas Montréal et je ne sais pas à qui m’adresser pour obtenir de l’aide. Je travaille en milieu rural. Sans avoir été agressée sexuellement comme tel, je considère anormal le comportement d’un de mes supérieurs. Tous les prétextes sont bons pour me coller, me tasser dans un coin et me dire des mots doux à l’oreille.

Je le repousse et il me laisse tranquille, mais quelques jours plus tard il revient à la charge au moment le plus inattendu. J’en ai parlé à une collègue mais elle me dit qu’il est comme ça avec toutes les filles et que je n’ai qu’à le repousser pour qu’il se tienne tranquille. Sauf que moi ça me perturbe et j’y pense continuellement. Je n’ai pas d’argent pour me payer un avocat alors je n’ai d’autre choix que de l’endurer puisqu’il n’y a pas de syndicat où je travaille. Suis-je anormale de m’en faire autant avec ça ? Comment le forcer à me respecter ?

Anonyme

Quand on se sent mal dans une situation donnée, ce n’est pas être anormale que de la dénoncer. Au printemps dernier l’organisme Juripop a lancé un service de soutien juridique gratuit et confidentiel aux victimes de violences sexuelles au travail à travers tout le Québec. On le joint au :1-844-447-4767.