/sports/opinion/columnists
Navigation

Des outils pour quadistes fort utiles

En utilisant les applications iQuad Web et iQuad Mobile, vous partirez l’esprit tranquille pour découvrir les sentiers de quad dans toutes les régions du Québec.
Photo courtoisie En utilisant les applications iQuad Web et iQuad Mobile, vous partirez l’esprit tranquille pour découvrir les sentiers de quad dans toutes les régions du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

La majorité des quadistes connaissent bien la carte interactive des sentiers sur iQuad Web et sur l’application iQuad Mobile. Ces deux outils sont très utiles, mais très différents.

Ces deux applications permettent de voir tous les sentiers et de planifier des randonnées. Plusieurs amateurs s’en servent déjà. Derrière ces deux outils, il y a un homme qui joue un grand rôle dans leur présentation et leur mise à jour. Il s’agit de l’analyste en géomatique Patrick Dubois, à l’emploi de la Fédération des clubs quads du Québec, depuis 2013.

Son rôle est de mettre à jour les informations sur les 32 000 kilomètres de sentiers où vous pouvez rouler en quad au Québec. Il est aussi en contact avec les différents ministères pour répondre aux questions concernant la géomatique et tout ce qui touche aux tracés, aux terres publiques et aux droits de passage.

Dans une entrevue qu’il accordait à la Fédération, il expliquait : « si les sentiers ne bougent pas tous les jours, ils sont néanmoins vivants et ils bougent. Cela s’explique par les droits de passage nouveaux ou annulés, les travaux d’entretien, la réparation d’infrastructures, les avertissements de sentiers glacés, autant d’informations que le quadiste doit avoir avant de partir en randonnée ».

Il est donc important de profiter de ces deux outils pour vous aider à bien planifier vos sorties, qu’elles soient de courte durée ou encore pour une randonnée de plusieurs jours. Ça évite les surprises négatives.

UNE DIFFÉRENCE

Il existe des différences entre iQuad Web et iQuad Mobile. L’expert a tenu à bien les expliquer, afin de permettre aux quadistes d’en tirer le maximum.

« La carte interactive iQuad Web fonctionne sur un ordinateur avec un navigateur récent, comme Google Chrome ou Microsoft Edge. Il arrive souvent que les utilisateurs se plaignent du fait que la carte ne fonctionne pas. Dans la majorité de cas, c’est parce qu’ils utilisent Internet Explorer, un navigateur qui n’est plus supporté sur Microsoft. Pour la Fédération, il s’agit de l’outil de prédilection qui permet de consulter l’état des sentiers à la grandeur du Québec. Les quadistes peuvent ainsi planifier des randonnées et même des itinéraires qui les intéressent. Il est aussi possible de sauvegarder ces itinéraires dans un format compatible avec un GPS, ce qui signifie que l’information va vous suivre en tout temps. »

L’utilisation de cette application permet aussi de savoir en temps réel l’état des sentiers. Au total, 93 des 112 clubs existants ont un accès direct à cet outil d’informations. L’application iQuad Web est gratuite.

Pour l’application iQuad Mobile, vous pouvez vous la procurer pour installation sur votre téléphone intelligent pour la somme de 3,99 $, pour une utilisation à vie.

À l’instar de iQuad Web, l’application IQuad Mobile permet de créer des itinéraires. Il est cependant impossible de les conserver.

« Avec iQuad Mobile, on peut créer un itinéraire qu’on va suivre en temps réel, un peu comme dans une voiture. Toutefois, il n’y a pas d’indications comme “tournez à droite ou tournez à gauche”. Il faut suivre tout simplement le tracé », d’expliquer l’expert.

LES MISES À JOUR.

Monsieur Dubois a tenu à rappeler que pour les utilisateurs de iQuad Mobile, il est important d’effectuer régulièrement les mises à jour nécessaires au bon fonctionnement de cet outil. Il faut toujours prioriser les informations transmises sur iQuad Web.

« Il faut bien comprendre que s’il est indiqué, par exemple, qu’un sentier est fermé sur iQuad Web, il se peut qu’il ne le soit pas sur l’application iQuad Mobile. Les quadistes doivent prioriser le site web. Cette différence peut s’expliquer de deux façons : soit qu’une personne responsable des mises à jour n’a pu les faire pour différentes raisons, ou encore, il y a un dysfonctionnement entre les serveurs. » Ce genre de situation à éviter justifie pleinement la nécessité de faire les mises à jour régulièrement.

Oui, il y a une différence entre les deux applications, sauf que les deux représentent des outils de premier plan qui vont vous faciliter la vie. Les employer vous assurera la tranquillité d’esprit lors de vos randonnées.

Télécharger l'application ici :

https://www.iquadfqcq.ca/

En bref

Véhicules autorisés dans les sentiers

Selon les normes, les véhicules autorisés à rouler dans les sentiers sont les motoquads (quads, VTT ou quatre roues) et les autoquads (côtes-à-côtes) dont la largeur n’excède pas 66 pouces et dont le poids ne dépasse pas 950 kilos ou 2094 livres. Dans tous les cas, il y a des équipements obligatoires sur les véhicules. Ainsi, il faut un phare blanc à l’avant, un feu de position rouge à l’arrière, un feu de freinage rouge à l’arrière, un rétroviseur solidement fixé du côté gauche du véhicule, un système d’échappement, un système de freinage et un cinémomètre. Pour les côtes-à-côtes, le phare blanc à l’avant est remplacé par deux phares blancs placés à la même hauteur, de chaque côté de l’axe vertical central et aussi espacés que possible l’un de l’autre.