/news/society
Navigation

L’industrie touristique de l’Est-du-Québec se réjouit à l’arrivée imminente de touristes internationaux

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’Est-du-Québec, les acteurs de l’industrie touristique se réjouissent de pouvoir accueillir de nouveau les voyageurs internationaux pour la saison touristique automnale. 

• À lire aussi: Canada: ouverture de la frontière pour les Américains vaccinés le 9 août

«Ça donne une bouffée d’espoir à un retour à une vie plus normale et à un apport économique dont on a vraiment besoin», a lancé Yanick Paul, la directrice marketing et communications chez Québec maritime.

Selon l’organisme Québec maritime, qui fait la promotion de l’Est-du-Québec à l’étranger, l’annonce d’Ottawa lundi, permettant aux voyageurs vaccinés du monde entier de venir au Canada à partir du 7 septembre, a eu un effet instantané.

«On travaille avec des voyagistes européens, américains, et déjà, ça grouille depuis lundi. Ils sont prêts. [...] Les voyagistes ont recommencé à communiquer des dates plus précises pour des voyages.»

Bien que l’on ne s’attende pas à une arrivée massive des touristes européens à l’automne, on prévoit que ceux qui ont déjà réservé et planifié leur voyage nous rendent visite.

«Ils viennent dans des périodes moins privilégiées par les Québécois, donc à l’automne, des fois tôt en saison, donc ça, ça fait un apport chez nos entreprises dans des périodes plus creuses», a ajouté Mme Paul.

Selon plusieurs acteurs de l’industrie, les touristes internationaux vont revenir dans la région de façon graduelle à partir du 7 septembre.

«On aura un retour progressif à l’automne. [...] Ensuite, on va avoir du volume en 2022, mais les spécialistes s’entendent pour dire que le retour aux chiffres que l’on avait en 2019, ce ne sera pas avant 2023-2024», a indiqué Martin Soucy, PDG de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec.

Rappelons que si la situation épidémiologique le permet, les frontières seront ouvertes à tous les voyageurs pleinement vaccinés à partir du 7 septembre. Le vaccin reçu devra être un vaccin homologué par Santé Canada.