/sports/hockey
Navigation

LNH: dans l’embarras, un joueur prometteur ne veut pas être repêché

Coup d'oeil sur cet article

L’espoir Logan Mailloux a des «squelettes dans son placard» et il en est bien conscient, puisqu’il demande aux équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) de ne pas le repêcher à l’encan amateur prévu vendredi et samedi.

• À lire aussi: Repêchage d’expansion: Logan Brown pourrait quitter les Sénateurs

• À lire aussi: Le Kraken étudierait l’option de Price

L’avenir du défenseur de 18 ans paraît nébuleux, particulièrement depuis que le journaliste Frank Seravalli a rapporté, il y a quelques jours, les ennuis de Mailloux en Europe. Ainsi, au mois de novembre, celui ayant évolué pour le SK Lejon de la ligue élite suédoise a pris et diffusé une photo à connotation sexuelle d’une femme, et ce, sans son consentement. Il a d’ailleurs distribué le cliché à des coéquipiers et le mois suivant, la justice suédoise lui a imposé une amende pour violation de la vie privée par le biais d’une photo offensante et diffamation.

Le principal concerné semble avoir des regrets quant à ses gestes.

«Le repêchage de la LNH devrait constituer l’un des moments marquants les plus excitants dans la carrière d’un joueur. Étant donné les circonstances, je ne crois pas avoir montré suffisamment de maturité pour mériter ce privilège en 2021, a-t-il écrit sur ses réseaux sociaux, tel que rapporté par le site The Athletic. Je pense que mon retrait me permettra d’atteindre un niveau de maturité et de caractère assez élevé l’an prochain.»

Le même média a précisé qu’au moins 11 formations de la LNH avaient retiré de leur liste de hockeyeurs à choisir le nom de Mailloux, qui prévoit retourner chez les Knights de London, dans la Ligue junior de l’Ontario (OHL), cet automne. Occupant le 23e rang du classement des joueurs nord-américains de la Centrale de recrutement de la LNH, il avait pris le chemin du Vieux-Continent l’an dernier en raison des activités de l’OHL ayant été paralysées par la pandémie.

À VOIR AUSSI :