/finance/business
Navigation

Banque québécoise: un autre v.-p. de la Laurentienne à Toronto

Coup d'oeil sur cet article

La Banque Laurentienne vient de recruter un nouveau vice-président exécutif et une fois de plus, il est établi à Toronto.

La PDG de la Laurentienne, Rania Llewellyn, a annoncé lundi la nomination de Beel Yaqub au poste de chef de l’information et de la technologie. M. Yaqub était auparavant chef des données à la Banque Royale.

« Beel Yaqub contribuera à soutenir la nouvelle orientation stratégique de la Banque, qui vise à promouvoir une culture axée sur le client, à favoriser l’adoption d’un état d’esprit agile et novateur, ainsi qu’à mobiliser et à engager ses employés à travailler comme une seule équipe », a expliqué dans un communiqué l’institution, qui a été fondée à Montréal en 1846.

« Beel sera basé à Toronto, mais étant donné que plusieurs membres de notre équipe des technologies de l’information sont au Québec, il a déjà un bureau à notre siège social de Montréal et il prévoit de passer beaucoup de temps ici pour rencontrer les employés et visiter les succursales afin de mieux comprendre l’expérience client », a indiqué au Journal un porte-parole de la Banque Laurentienne, Jonathan Abecassis.

Les deux tiers en Ontario

Comme son prédécesseur, François Desjardins, Mme Llewellyn vit et travaille à Toronto. Depuis son arrivée en poste, en octobre, la dirigeante a profondément remanié l’équipe de direction de la Laurentienne.

Une constante demeure, toutefois : la plupart des membres du comité exécutif de l’institution habitent en Ontario.

À l’heure actuelle, c’est le cas de six des neuf hauts dirigeants de la banque (67 %). En décembre 2020, c’était quatre sur six (67 %) alors qu’en décembre 2019, c’était cinq sur sept (71 %).