/news/green
Navigation

Feux de forêt: près de 500 militaires en renfort

Coup d'oeil sur cet article

Près de 500 militaires de plus se déploieront en Colombie-Britannique et au Manitoba pour aider les autorités locales à lutter contre les feux de forêt, a annoncé Ottawa mercredi.

• À lire aussi: La qualité de l’air mauvaise d’un océan à l’autre

• À lire aussi: Feux de forêt: un pompier perd la vie dans le nord de l’Ontario

Du nombre, 350 se joindront aux troupes déjà déployées en Colombie-Britannique, la province la plus touchée par les feux dévastateurs. Les Forces armées canadiennes avaient déjà quatre hélicoptères déployés dans la province pour aider au transport du personnel et de l’équipement sur le terrain.

En plus, 120 militaires se rendront au Manitoba, où plus de 500 000 hectares de terrains ont été ravagés par les flammes depuis le début de la saison.

Les soldats aideront, au Manitoba, à «éteindre les points chauds des feux contenus et à construire des lignes de feu pour contenir les feux prioritaires, ce qui aidera à soulager la pression sur les pompiers déjà sur le terrain», a plaidé le gouvernement.

Cette annonce fait suite au déclenchement de l’état d’urgence en Colombie-Britannique, une mesure réclamée depuis des semaines. C’est la troisième fois en quatre ans que la province doit déclarer un état d’urgence pour lutter contre des incendies de forêt, une mesure qui survient à peine un mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire en Colombie-Britannique.

«Nous sommes arrivés à un point critique», a reconnu mardi le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique, Mike Farnsworth.

L’état d’urgence doit permettre d’évacuer plus largement les communautés menacées par les feux, tout en libérant des ressources pour héberger les gens déplacés. Quelque 5700 personnes se trouvaient sous un ordre d’évacuation en date de mardi, tandis que plus de 30 000 étaient sous le coup d’un avis d’évacuation et devaient se tenir prêtes à quitter leur demeure à tout moment.

Environ 800 incendies de forêt brûlent actuellement en Colombie-Britannique, dans les Prairies et en Ontario.

À VOIR AUSSI