/entertainment/shows
Navigation

Le Festivent effectue son grand retour

Festivent, 2016.
Photo d'archives Festivent, 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Après une année d’absence, le Festivent revient en force, du 4 au 22 août, avec une programmation entièrement gratuite, qui s’éclatera sur quatre sites.

Cette année, l’équipe a voulu s’y prendre différemment, explique le directeur général du Festivent, Sébastien Huot. « Au lieu d’un festival de cinq jours, on passe à un festival de 19 jours, sur quatre sites », ajoute-t-il. C’est donc une édition passe-partout qui sera offerte aux citoyens.

« Il y a eu beaucoup d’avance-recule. Mais on est heureux de pouvoir présenter une édition, différente, oui, mais de tout de même en présenter une », fait-il valoir.

Retour aux sources

Les fidèles adeptes du festival pourront toutefois y retrouver les thématiques bien connues de l’événement : montgolfière, famille et musique.

Au parc Champigny, lieu du Festivent à Lévis depuis des décennies, petits et grands pourront découvrir le projet Eaux en couleurs, soit un mur d’eau, des fontaines et des tableaux monochromes.

Sur place, ceux qui recherche une ambiance plus décontractée, pourront profiter de la terrasse Carpe Diem offrira des prestations musicales et, en cas de fringale, Archibald, Amarula, la SAQ et le foodtruck La Shop seront sur lieux.

La scène Loto-Québec, qui prendra place près de l’avenue Taniata, présentera des artistes locaux ainsi que du contenu virtuel exclusif.

Trois nouveaux sites

Au lieu historique national des Forts-de-Lévis, les familles pourront découvrir La Cité du ballon perdu. Cette montgolfière et son lustre de couleur auront mis l’équipe technique à rude épreuve, en raison de sa forme et de sa grande taille. Mais le spectacle en vaut la chandelle puisque le chemin pour s’y rendre promet d’être éclatant et joliment décoré.

Au Parc de l’Anse-Tibbits, une montgolfière décorée de paillettes de plexiglass et de virevents sera illuminée par du multimédia et de l’éclairage. Cette dernière trônera dans un champ de montgolfières.

Enfin, au Parc des Chutes-de-la-Chaudière, les festivaliers pourront découvrir une dizaine d’œuvres d’art, traitant de la nature et de la rivière.

Sur les quatre sites, des scènes ont été installées, prêtes à recevoir les différents artistes qui vont performer. La programmation musicale sera dévoilée le 26 juillet.