/sports/baseball
Navigation

Le retour d’Équipe Québec au Stade Canac confirmé

SPO-BASEBALL-GLAUDE
Photo courtoisie Équipe Québec Équipe Québec disputera 11 parties au Stade Quillorama et 10 parties au Stade Canac.

Coup d'oeil sur cet article

Après 11 semaines consécutives à jouer du baseball dans le rôle de l’équipe visiteuse en sol américain, Équipe Québec pourra finalement revenir dans la Belle Province après avoir reçu la confirmation des autorités gouvernementales.

• À lire aussi: L’attaque d’Équipe Québec fonctionne à plein régime

• À lire aussi: Équipe Québec vaincue à Washington

• À lire aussi: Retour imminent du baseball à Québec

Les dirigeants des Capitales de Québec et des Aigles de Trois-Rivières ont avoué que tous les sacrifices engendrés pour entreprendre la saison de la formation, née de la fusion des deux organisations, auront valu la peine. 

« Absolument ! Il y a eu beaucoup de sacrifices. On a eu peur plusieurs fois et le report du retour de l’équipe qui était prévu le 23 juillet a été un coup dur, mais lors de la présentation des joueurs le 30 juillet, ça sera une récompense pour tous. Il se joue du baseball professionnel à Québec depuis 1938 et il y a eu des hauts et des bas durant cette période, mais c’était important de préserver cet héritage. On l’a vu avec les Expos et les Nordiques, c’est difficile de faire revenir un club professionnel qui délaisse une ville et ce retour assure l’avenir de notre organisation », raconte le président des Capitales de Québec, Michel Laplante. Le président des Aigles de Trois-Rivières, René Martin, était également très heureux.

« C’est tellement un sacrifice familial important qui a été fait par les joueurs et les entraîneurs. Ce sera un beau moment de revoir nos partisans à Trois-Rivières le 3 août. Avec les 11 parties à Trois-Rivières, le futur de l’équipe est entre bonnes mains. »

Le gérant Patrick Scalabrini avait le sourire facile dans sa chambre d’hôtel américaine. 

« C’est difficile d’être les visiteurs à chaque match. Les sourires étaient nombreux quand je l’ai annoncé aux gars de façon officielle. Je pense que c’est un bonbon de revenir à la maison et cela va dynamiser toute l’équipe. Les ingrédients sont là pour une fin de saison incroyable. »

2500 partisans pourront assister au premier match d’Équipe Québec dans la Belle Province au Stade Canac le 30 juillet.
Photo d’archives
2500 partisans pourront assister au premier match d’Équipe Québec dans la Belle Province au Stade Canac le 30 juillet.

La famille et la poutine

Pour les joueurs québécois David Glaude et Louis-Philippe Pelletier, l’annonce du retour au Québec est un moment fort attendu.

« On a vraiment hâte de revoir nos familles et on a également hâte de se clencher une bonne poutine. On a vendu le Québec à tous nos coéquipiers. Les célibataires savent qu’il y a des belles filles et tous les joueurs sont au courant qu’ils doivent changer les frites en poutine. Sur le terrain, on veut revoir les partisans et entendre des applaudissements. Ça va faire du bien ! »

Protocole rigoureux

Selon Michel Laplante, toutes les options ont été envisagées. « Il y a le scénario A et je pense que ça va jusqu’à la lettre Z. La double vaccination des joueurs a été le facteur important pour le retour de la formation. Tous les joueurs qui arrivent au Québec devront recevoir un test négatif avant de franchir la frontière. La capacité maximale sera d’environ 2500 spectateurs pour Québec et 2000 spectateurs pour Trois-Rivières. » 

Les billets seront mis en vente à partir du lundi 26 juillet à 9 h. 

À VOIR AUSSI