/sports/soccer
Navigation

MLS: le Toronto FC revient de l'arrière et tient bon

Alex Bono
Photo d'archives, AFP Alex Bono

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il a vu son adversaire du jour tenter 19 lancers sur son filet, le Toronto FC a été en mesure de soutirer un point aux Red Bulls de New York, mercredi au BMO Field, grâce à un match nul de 1 à 1. 

• À lire aussi: Un faux pas du CF Montréal

Non seulement l’équipe locale a résisté à cet assaut, mais elle a aussi fait preuve de caractère en revenant de l’arrière.

Les visiteurs avaient ouvert la marque par l’entremise de Patryk Klimala. Après avoir vu deux lancers être bloqués par le gardien Alex Bono, Klimala s’est emparé du ballon pour mettre la troisième tentative dans le fond du filet.

Un peu moins de 20 minutes plus tard, Ralph Priso-Mbongue a soulevé les partisans torontois en secouant les cordages.

Malgré ce point au classement, l’équipe canadienne demeure à l’avant-dernier rang du classement de l’Est, avec 10 points en 14 matchs.

Le Revolution se paie un festin 

Bien perché au sommet du classement dans l’Est, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a montré l’étendue de son talent dans un gain de 5 à 0 contre la dernière équipe, l’Inter de Miami, au DRV PNK Stadium.

Quatre de ces cinq filets sont survenus avant la fin de la première demie. Arnor Traustason a amorcé le tout par un but dès la 15e minute. L’Islandais a complété son doublé 21 minutes plus tard, marquant ainsi la troisième réussite des siens.

Adam Buksa a aussi réussi un doublé pour les vainqueurs. Il est celui qui a d’abord permis aux siens de retraiter au vestiaire avec une avance de quatre buts, en déjouant le gardien adverse dans les arrêts de jeu. Il a complété son exploit à la 83e minute, alors que l’issue de la rencontre était déjà scellée.

Le Canadien Teal Bunbury a été l’autre buteur des visiteurs. Pour sa part, le gardien Brad Knighton n’a eu qu’à bloquer un seul lancer dirigé vers lui. Le Revolution sera le prochain adversaire du CF Montréal, dimanche.