/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays perdent un duel de circuits contre les Red Sox

Vladimir Guerrero fils
Photo AFP Vladimir Guerrero fils

Coup d'oeil sur cet article

Vladimir Guerrero fils a cogné son 32e circuit de la campagne, mais les Blue Jays se sont tout de même inclinés face aux Red Sox de Boston par la marque de 7 à 4 dans un festival de longues balles, au Sahlen Field, leur domicile temporaire. 

• À lire aussi: «A-Rod» propriétaire d’une équipe de la NBA

• À lire aussi: Le retour d’Équipe Québec au Stade Canac confirmé

La vedette des Jays a été le premier à inscrire son équipe au pointage pour réduire l’écart à 3 à 1 en fin de quatrième manche. C’est d’ailleurs deux autres coups par-dessus la clôture qui ont complété le pointage pour la formation torontoise. En fin de sixième engagement, George Springer a claqué une longue balle alors que Guerrero fils était sur le jeu et Teoscar Hernandez en a aussi frappé une en solo.

Les visiteurs ne se sont pas laissé intimider. En effet, pas moins de cinq joueurs différents ont envoyé des balles sous d’autres cieux. Enrique Hernandez, Rafael Devers, J.D. Martinez et Hunter Renfroe ont tous participé à la fête des coups de circuit.

Christian Vazquez a été le seul à produire un point sans envoyer la balle en dehors des limites du terrain en vertu d’un simple en début de sixième engagement.

Garrett Richards (6-5) a inscrit un gain à sa fiche. En cinq manches et deux tiers de travail, il a permis l’entièreté des points à ses adversaires. Matt Barnes récolte pour sa part le sauvetage.

Chez les Jays, c’est Robbie Ray (8-5) qui a essuyé le revers. Il a concédé cinq coups sûrs et quatre points à ses rivaux.

Une brillante sortie de Marcus Stroman 

Vladimir Guerrero fils
Photo AFP

Le partant des Mets de New York Marcus Stroman, qui a porté les couleurs des Blue Jays de Toronto de 2014 à 2019, était au sommet de son art mercredi après-midi à Cincinnati.

Guidant les siens vers une victoire de 7 à 0 contre les Reds, Stroman (7-8) a permis un seul coup sûr en huit manches de travail. L’Américain a par ailleurs accordé un seul but sur balles en plus de réaliser sept retraits au bâton. Le releveur Jeurys Familia, parfait en neuvième, a ensuite complété son travail.

À l’attaque, Dominic Smith s’est notamment signalé en frappant un grand chelem, dès la troisième manche, aux dépens du lanceur Jeff Hoffman (3-5).

Concernant Stroman, il poursuit son excellente saison avec les Mets. Si son dossier est déficitaire, le droitier portant le numéro 0 présente une brillante moyenne de points mérités de 2,59 en 20 départs.

Meadows joue les héros 

Vladimir Guerrero fils
Photo AFP

À St. Petersburg, en Floride, Austin Meadows a frappé un simple opportun pour produire deux points et mettre fin aux hostilités dans une victoire de 5 à 4 des Rays de Tampa Bay contre les Orioles de Baltimore.

Les Rays tiraient de l’arrière par un point, il y avait deux retraits et les buts étaient remplis, quand Meadows a obtenu son coup sûr, en fin de neuvième manche, pour permettre à ses coéquipiers Francisco Mejia et Kevin Kiermaier de croiser le marbre.

Randy Arozarena a aussi connu un fort match pour les Rays, avec deux circuits en solo et un total de trois coups sûrs. Il compte maintenant 13 longues balles depuis le début de la campagne.