/sports/hockey
Navigation

L’École de gardien Stéphane Waite débarque à Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

L’École de gardien de but de Stéphane Waite, l’ancien entraîneur des gardiens de but des Canadiens de Montréal, s’est arrêtée au Complexe sportif Thibault GM de Sherbrooke en Estrie, jeudi où des jeunes âgés de 8 à 16 ans ont pu profiter de son expertise. 

• À lire aussi: Cinq gros espoirs de la LHJMQ

• À lire aussi: Le CH entamera sa saison le 13 octobre contre les Maple Leafs

• À lire aussi: Shea Weber à la croisée des chemins

«Tout le monde est content. Il y a plusieurs jeunes qui n’ont pas joué depuis très longtemps. Pour certains ça fait huit ou neuf mois. Tout le monde est heureux de revenir sur la glace, autant les jeunes que les entraîneurs», a souligné Stephane Waite à TVA Nouvelles.

Les enfants rencontrés étaient tous joyeux d’enfiler leur équipement et de participer aux classes de maitres. Stéphane Waite était accompagné de plusieurs entraîneurs, dont son frère, Jimmy Waite, entraîneur de gardiens pour les Blackhawks de Chicago, Alex Carrier, entraîneur des gardiens pour les Cantonniers de Magog et les Saguenéens de Chicoutimi, ainsi que Jean-François Labbé, ancien gardien des Rangers de New York et des Blue Jackets de Colombus.

Jimmy Wait et Jean-François Labbé ont notamment fréquenté l’École, en service depuis 33 ans, avant de jouer dans la Ligue nationale de hockey.

Les petits gardiens présents devaient suivre un plan assez strict pendant les trois journées que duraient les cours. Trois heures par jour sont passées sur la glace, pour perfectionner leur technique. Une heure de théorie est également donnée, pendant laquelle la préparation mentale, la préparation physique, la nutrition et plusieurs autres aspects de la vie d’un gardien de but y sont abordés.

La passion commune mise de l’avant

Malgré tous les apprentissages faits pendant ces trois jours, ce qui compte le plus est d’avoir du plaisir. Stéphane Waite soutient être un passionné qui entraîne d’autres passionnés. Les parents se réjouissent que leurs enfants apprécient leur expérience et les jeunes ressortent de l’aréna tout sourire. Pour plusieurs, ce n’était pas une première expérience à l’École de gardien Stéphane Waite.

Après son passage à Sherbrooke, l’École de gardien Stéphane Waite se déplacera à Brossard et Terrebonne, plus tard cet été, où il reste encore quelques places de disponibles.