/news/society
Navigation

Distribution des surplus du gouvernement aux victimes de Lac-Mégantic

Coup d'oeil sur cet article

La dernière embûche a été levée dans la distribution des surplus du gouvernement aux victimes de la tragédie de Lac-Mégantic.

• À lire aussi: Des émotions toujours vives huit ans plus tard

• À lire aussi: Une victime veut faire appel du jugement rendu par la Cour supérieure

Québec posait une condition pour verser ses surplus de 39 millions $ du Fonds d'indemnisation des victimes de Lac-Mégantic: les avocats rémunérés à fort pourcentage devaient renoncer à leurs honoraires.

La Cour d'appel refusant d'entendre leur contestation, voici maintenant comment seraient redistribués les 39 millions $, selon le plus récent rapport du syndic. Ce sont des sommes approximatives, qui peuvent varier selon les intérêts accumulés en fiducie: 

  • 10,6 millions $ aux proches des personnes décédées; 
  • 4,6 millions $ aux citoyens qui ont subi des dommages moraux; 
  • 2,4 millions $ à ceux qui ont subi des pertes matérielles et économiques; 
  • 1,17 million $ à la Ville de Lac-Mégantic; 
  • 1,7 million $ aux assureurs.  

Québec entend utiliser l'autre moitié de son surplus, environ 19 millions $, pour financer des projets et des initiatives dans la communauté.

Il restera une étape importante aux citoyens éprouvés par cette tragédie du 6 juillet 2013 qui a fait 47 victimes à la suite d'un déraillement ferroviaire ayant provoqué d'importantes explosions et un feu interminable: le recours collectif contre le Canadien Pacifique, seule compagnie qui n'a pas souscrit au Fonds d'indemnisation des victimes de Lac-Mégantic.

D'une durée approximative de sept mois, les procédures doivent s'amorcer en septembre prochain au palais de justice de Sherbrooke.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.