/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Fais-toi vacciner et tu auras ton nanane!

Pass sanitaire France
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Mercredi après-midi, je suis allée au musée grâce à mon passeport vaccinal. Mercredi soir, je suis aussi allée au cinéma grâce au passeport vaccinal.

Eh oui, en France (où je suis en vacances), depuis le 21 juillet, il faut prouver que l’on est doublement vacciné pour accéder à des lieux fermés accueillant plus de 50 personnes. 

Est-ce que ça a été le chaos, l’anarchie ? Est-ce que la terre a arrêté de tourner ? Du tout ! 

C’est tellement simple et efficace que je me demande pourquoi on ne l’impose pas au Québec.

CINÉPHILES, VOS PAPIERS !

J’avais tout prévu. Avant de partir en voyage, j’avais téléchargé et imprimé la preuve de vaccination de tous les membres de la famille. Je me l’étais aussi envoyée par courriel pour l’avoir sur mon cellulaire. 

Quand on s’est présentés au cinéma (même chose au musée), après avoir acheté les billets, on a montré notre copie papier, une preuve d’identité et puis voilà ! Bingo ! En 45 secondes, c’était fait. 

Comme quand on se fait « carter » pour rentrer dans un bar ou à la SAQ.  

Le préposé a vérifié qu’on avait reçu deux doses et a vérifié le délai depuis la date de la deuxième dose. Pas plus compliqué que ça. 

Alors ceux qui crient au meurtre, qui affirment que ça va créer des embouteillages, des tracas administratifs à n’en plus finir, que ça va être le bordel... vous dites n’importe quoi.  

Et comment on se sent dans un lieu fermé, entouré de gens doublement vaccinés depuis plus de deux semaines ? On se sent rassuré ! Est-ce qu’on se sent coupable pour les « exclus » ? Du tout ! 

J’ai fait mon devoir de citoyenne, on me récompense, c’est normal.

Et le plus beau, c’est qu’on peut enlever son masque ! (Cette décision est cependant laissée au choix des administrations.) J’ai pu visiter le tout nouveau musée d’art contemporain Bourse de commerce - Pinault Collection, en déambulant « à visage découvert ». 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Quand ils ont annoncé l’imposition du passeport vaccinal (appelé pass sanitaire en France], deux millions de personnes se sont précipitées pour prendre rendez-vous et se faire vacciner. 

Au Québec, même si les chiffres sont bons, il y a encore des gens qui souffrent d’« hésitation vaccinale » sans oublier les ploucs qui ne comprennent ni du cul ni de la tête.

Mais je suis convaincue que si on exigeait demain matin un passeport vaccinal pour aller au cinéma ou pour les spectacles, il y aurait un effet énorme auprès des jeunes. On a tout essayé avec eux, la seule chose qui reste, c’est l’effet récompense : « Fais-toi vacciner et tu auras ton nanane ». 

Évidemment, la France étant la France, il y en a dans le milieu culturel qui ont gueulé. Je lisais dans Le Parisien qu’au Festival d’Avignon, des producteurs ont hurlé : « C’est de l’acharnement contre la culture » et « On nous laisse crever la gueule ouverte ! »

Euh non, le seul risque de crever la gueule ouverte, c’est si tu n’es pas vacciné, champion.

VACCINÉ ÉGALE PETIT PARTY

Oui, il y a une flambée de cas en France, mais 96 % des nouveaux cas sont des gens non vaccinés. Comme au Québec. 

Alors je vous pose la question : pourquoi on n’impose pas le passeport vaccinal au Québec pour le milieu culturel ? On a peur de quoi ? 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.