/news/society
Navigation

Des itinérants autochtones qui dérangent dans le secteur Milton-Parc

Coup d'oeil sur cet article

La présence accrue d’itinérants autochtones dans le secteur Milton-Parc du Plateau Mont-Royal dérange de plus en plus.

Des résidents se plaignent de la situation, qui dure depuis des mois. Une pétition est en circulation pour qu’on trouve un endroit plus sécuritaire aux personnes sans domicile fixe. 

Les interventions policières sont routinières dans le secteur, particulièrement à l'intersection des rues Milton et Parc. Par exemple, vendredi soir, une femme en état d'ébriété marchait en plein milieu de la rue et empêchait les voitures de passer. La situation perdure depuis quelque temps et s’accentue en raison de la pandémie. 

«Ce n’est pas nouveau. On a eu deux morts ici l’hiver passé, et un gars s’est fait frapper sérieusement par un autobus aussi», déplore Pierre Parent, intervenant au Projet des travailleurs de soutien autochtone. 

«On a un projet où on travaille les vendredis, samedis et dimanches pendant que les autres organismes sont fermés», ajoute-t-il. «On est ici pour qu'il y ait une présence sur le terrain; pour que les autochtones aient une présence autochtone.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.