/sports/hockey/canadien
Navigation

Se renflouer à droite

Coup d'oeil sur cet article

Trevor Timmins a quitté ses quartiers généraux, plus riche de neuf espoirs. L’annonce de la possible retraite de Shea Weber et la perte de Cale Fleury ont créé un besoin sur le flanc droit. La sélection de trois défenseurs droitiers n’y est sans doute pas étrangère. Voici ce que pense le responsable du recrutement de ses choix.

Logan Mailloux, défenseur 

« Gros défenseur de 6 pieds, 5 pouces. Il possède tout un lancer et joue très physique. Il peut évoluer sur l’attaque massive et en infériorité numérique. Il s’inscrit dans le modèle de notre Big 4, celui qui nous a amenés jusqu’en finale de la Coupe Stanley. »

Dmitri Kostenko, défenseur  

« Il lui reste une saison dans la KHL. C’est un défenseur offensif. Très habile, il possède un lancer puissant. Comme je l’ai dit l’autre jour, on voulait ajouter des défenseurs droitiers. C’est un bon match pour nous. »

William Trudeau, défenseur  

« Il est patient avec la rondelle. Il peut être utile en supériorité numérique. Il possède un bon sens du hockey. Il a connu du succès cette saison. On aime la façon avec laquelle il monte avec la rondelle. »

Daniil Sobolev, défenseur  

« Il est demeuré en Amérique du Nord pour s’entraîner dans l’espoir que la saison reprenne dans la Ligue de l’Ontario. C’est un défenseur défensif difficile à affronter. »

Riley Kidney, centre 

Riley Kidney
Photo courtoisie
Riley Kidney

« Il a connu un lent début de saison, mais de superbes séries. On aime sa combinaison de sens du hockey, d’intensité et d’acharnement. C’est un gars qui joue sur 200 pieds. Il est encore jeune, il va gagner en maturité. »

Oliver Kapanen, centre 

« On l’a suivi partout en Finlande. On était vraiment vendu à sa cause. On aime son potentiel. Il continuera de gagner en maturité physique. Il possède un bon sens du hockey. Or, dans la LNH, c’est ce qui permet à un joueur de connaître du succès. »

Xavier Simoneau, centre 

Xavier Simoneau
Photo courtoisie, LHJMQ
Xavier Simoneau

« Un joueur de petit gabarit qui peut connaître du succès. Par le passé, il éprouvait des ennuis avec son coup de patin. Ça s’est grandement amélioré. Il a du chien et fait preuve de ténacité. »

Joshua Roy, ailier droit  

Joshua Roy
Photo Ghyslain Bergeron, LHJMQ
Joshua Roy

« C’est un joueur au développement tardif. Il a réalisé ce qu’il lui fallait pour devenir un pro. Il avait les habiletés, mais sa condition physique n’était pas à niveau. On va l’aider à gagner en endurance. »

Joe Vrbetic, gardien 

« Un gros gardien qui jouait pour une mauvaise équipe, il y a quelques années. Quand un gardien est inactif, on ne sait jamais ce qui peut survenir. Mais il a travaillé fort en dehors de la glace. »