/news/coronavirus
Navigation

Frustrés, les médecins se préparent à une 4e vague

Coup d'oeil sur cet article

Devant le faible taux de vaccination de certains États américains et une hausse des cas de COVID-19 en raison du variant Delta, les médecins américains se résignent et se préparent à affronter une quatrième vague.  

• À lire aussi: Loterie vaccinale: «des résultats mitigés», selon des experts

• À lire aussi: COVID-19: les États-Unis vont «dans la mauvaise direction», prévient le Dr Fauci

• À lire aussi: Les urgences de Saint-Jérôme et de Saint-Eustache à éviter

«Il y a de la frustration, de la résignation. Il y a aussi quelque chose qui relève un peu du traumatisme d’avoir finalement dû se sacrifier autant pour prendre en charge tous ces malades au début de la pandémie, là où c’était quelque part inéluctable», explique le Dr Julien J. Cavanagh, médecin au Massachussets General Hospital, en entrevue à LCN. 

  • Écoutez le chroniqueur de politique américaine Luc Laliberté avec Vincent Dessureault sur QUB Radio:

Ce dernier déplore qu’une grande partie de la population américaine ne soit pas encore vaccinée. 

«En mars-avril, il y a certains jours où on vaccinait 4 millions de personnes. [...] Si on avait vacciné à ce même rythme tout le printemps, aujourd’hui on ne serait pas dans cette situation. Donc c’est très, très frustrant de voir ces malades non vaccinés arriver et avec ce variant Delta, souvent très malades», affirme le Dr Cavanagh. 

Devant la situation, les médecins de plusieurs États se préparent à l’arrivée d’une quatrième vague au pays. 

«Ici, à Atlanta, en Géorgie, où je suis, nous sommes en état d’alerte parce que nous sommes entourés d’États qui ont une véritable explosion de l’épidémie, la Louisiane, la Floride, l’Arkansas, l’Alabama, où les taux de vaccination sont beaucoup plus proches des 35%-40%, ce qui est tout à fait insuffisant pour protéger la population. Donc, on s’attend à cette vague qui arrive», rapporte le médecin. 

Le Dr Cavanagh espère que le taux d’hospitalisation des personnes non vaccinées convaincra les Américains de recevoir leurs doses. 

«Quand les personnes non vaccinées vont voir qu’il ne s’agit que de personnes non vaccinées qui se retrouvent aux urgences en réanimation avec les cas de COVID les plus graves, on peut espérer que ça fasse un électrochoc dans l’opinion et que la campagne de vaccination reparte de plus belle et qu’on sauve des vies», souhaite-t-il. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres