/sports/jo
Navigation

Jeux de Tokyo: Félix Auger-Aliassime surpris d’entrée de jeu

Félix Auger-Aliassime
Photo AFP Félix Auger-Aliassime

Coup d'oeil sur cet article

Félix Auger-Aliassime a vu son parcours olympique en simple prendre fin plus rapidement que prévu, dimanche en banlieue de Tokyo, s’inclinant d’entrée de jeu en deux manches de 6-4 et 7-6 (2) devant l’Australien Max Purcell.

• À lire aussi: Natation: une première médaille canadienne à Tokyo

• À lire aussi: Plongeon synchronisé à Tokyo: l'argent pour Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu

Le Québécois, neuvième favori de ses Olympiades, a été trahi par un service peu efficace, malgré huit as. Il n’a en effet mis que 51 % de ses premières balles en jeu, commettant neuf doubles fautes. Au total, il a remporté seulement 59 % des échanges lorsqu’il avait les balles en main.

«FAA» a également été l’auteur de 23 fautes directes, tandis que son adversaire, 190e au classement de l’ATP, a profité d’une de ses trois balles de bris en première manche pour se donner l’avantage.

Le représentant de l’unifolié a finalement été incapable de remporter les trois derniers échanges qu’il a amorcés au bris d’égalité – les cinq derniers au total – et s’est avoué vaincu à sa première expérience olympique.

«Ça fait mal»

Après cette défaite surprise, Auger-Aliassime avait la mine basse quand est venu le moment de discuter avec les médias.

«C’est sûr que ça fait mal. En venant ici, j’avais la possibilité de connaître un meilleur tournoi, a-t-il dit. De partir aussi tôt, c’est inattendu. Je suis très déçu. Ce n’est pas ce que j’espérais du tout.»

«Je n’étais tout simplement pas en confiance dans mes choix ou dans le type de frappe que je réalisais.»

Visiblement secoué, le représentant de l’unifolié a aussi fait un peu de philosophie.

«Je sais ce dont je suis capable et comment je peux bien jouer. Même si j’ai fait de bonnes choses pendant ma carrière et cette année, j’ai prouvé qu’il y a encore beaucoup de choses que je peux mieux faire.».
«Peut-être qu’il s’agit d’une autre leçon dans ma carrière et dans ma vie», a indiqué le natif de Montréal.

Félix Auger-Aliassime
Photo AFP

Les Olympiades d’Auger-Aliassime ne sont toutefois pas terminées, puisqu’il pourra se reprendre en double mixte en compagnie de Gabriela Dabrowski.

«Avec Gabriela, on va tenter de faire le mieux possible», a promis le Québécois.

Murray déclare forfait pour le simple

Auger-Aliassime devait initialement affronter le Britannique Andy Murray, qui participe aussi à la compétition en double.
Le double champion olympique a toutefois dû déclarer forfait, quelques heures avant l’affrontement, en raison d’une blessure à un quadriceps.

«Je suis très déçu d’avoir à me retirer, mais mon équipe médicale m’a conseillé de ne pas jouer dans les deux événements, alors j’ai pris la décision de me retirer du simple pour me concentrer sur le double avec Joe [Salisbury]», de dire Murray dans un communiqué.
L’ancien numéro un mondial a bien entamé son tournoi en double, en compagnie de Salisbury, avec une victoire de 6-3 et 6-2 contre les Français – et deuxièmes têtes de série – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, au premier tour.

À voir aussi