/sports/hockey/canadien
Navigation

Joueurs autonomes dans la LNH: Phillip Danault «va attendre l’ouverture du marché», confirme son agent

Phillip Danault
Photo d'archives, Martin Chevalier Phillip Danault

Coup d'oeil sur cet article

Même si Marc Bergevin disait continuer de croire à une entente avec Phillip Danault, jeudi dernier, les négociations entre les deux clans demeurent au point mort à quelques jours seulement de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. 

• À lire aussi: Avalanche: Joe Sakic en mode négociation

• À lire aussi: Zach Hyman ne sera pas de retour à Toronto

• À lire aussi: Les Capitals tiennent à Alex Ovechkin

Il n’y a eu aucune négociation entre les deux clans depuis cette sortie du directeur général du Canadien de Montréal... et depuis l’élimination de l’équipe en finale de la Coupe Stanley, en fait.

«On attend l’ouverture du marché [le 28 juillet]. Il n’y a eu aucune discussion avec Montréal», a indiqué son agent, Don Meehan, à TVA Sports.

Bref, statu quo et silence radio.

Le 18 juillet, Jonathan Bernier, du Journal de Montréal, rapportait que le joueur de centre de 28 ans avait apparemment fait son deuil de son association avec le Tricolore, si bien qu’il avait mis sa résidence en vente.

Selon la même source, Danault ne s’attendait plus à signer un contrat avec le Canadien.

Pour une deuxième année consécutive, le natif de Victoriaville a terminé la saison au sixième rang du scrutin au trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH.

En 2018-2019, il avait fini au septième échelon de ce palmarès.

En séries éliminatoires, malgré une production modeste, Danault s’est illustré en neutralisant plusieurs attaquants de renom, notamment Auston Matthews, Mitch Marner, Kyle Connor et Mark Stone. Il a aussi préparé le but d’Artturi Lehkonen qui a propulsé le CH en finale, le soir de la Saint-Jean-Baptiste.

À VOIR AUSSI: