/sports/huntfish
Navigation

L'intérêt pour le camping toujours grandissant

Coup d'oeil sur cet article

Si plusieurs industries connaissent des temps difficiles dus à la pandémie de COVID-19, les campings, eux, semblent réussir à tirer leur épingle du jeu. Pour une deuxième année consécutive, les campeurs sont au rendez-vous.  

• À lire aussi: [EN IMAGES] Le Walmart de Rivière-du-Loup envahi par les VR

• À lire aussi: L’esprit de Noël s’empare des campeurs

• À lire aussi: Balade-aventure le long du fjord du Saguenay

La pandémie de COVID-19 et les fermetures de frontières ont poussé les voyageurs Québécois à investir dans de nouveaux moyens de voyager.

«J’ai acheté mon véhicule récréatif (VR) en février 2020, trois semaines avant la pandémie. Je pense que c’est un bon investissement, car on a passé toutes nos vacances cette année et l’an passé en VR» précise l’un d’entre eux.

La vente de véhicules récréatifs a d’ailleurs connu une croissance de 15 % dans la dernière année.

Simon Tessier, président directeur général-Camping Québec explique : «On s’attend une hausse autour de 2, 3, 4% ce qui est énorme après une saison exceptionnelle en 2020.»

«La fermeture des frontières, il ne faut pas se cacher la tête dans le sable, ça a aidé notre industrie. Maintenant, notre défi, ça va être de garder dans le marché la nouvelle clientèle qu’on va avoir attiré en 2020-21» ajoute-t-il

Les campings profitent également de cet engouement, et affichent des taux de réservations importants, et les places réservables se font plus rares. «Il en reste un petit peu, mais il en reste pour de courts séjours. Pour venir une journée, une fois de temps en temps, il reste encore de la place. C’est certain que moi les samedis soir c’est complet» relate Karine Lajoie, Propriétaire, Camping de la Joie à Charlesbourg.

L'est de la province, incluant la grande région de Québec, est le secteur le plus prisé par les vacanciers, ce qui illustre la tendance des voyageurs à s’installer dans les campings plus familiaux, et proches de villes.

«Il n’y a pas un terrain de camping qui tire mieux son épingle du jeu. Mais la majorité des terrains de camping familiaux ressortent du lot et affichent complet pour plusieurs d’entre eux», explique Simon Tessier

Les mesures sanitaires demeurent en place, et doivent être respectées, ce qui limite fortement les activités possibles sur place. Les distanciations sociales notamment empêchent le déroulement de certaines activités de groupes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.