/news/politics
Navigation

Suspendue pour manquements déontologiques, Sue Montgomery obtient un sursis

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, a réussi à obtenir mercredi, via son avocat, un sursis relativement à sa suspension de 120 jours.

• À lire aussi: Climat toxique: Sue Montgomery suspendue sans rémunération

• À lire aussi: Sue Montgomery prête à poursuivre le combat

• À lire aussi: Manquements éthiques: Sue Montgomery doit accepter le verdict, estime Valérie Plante

Sue Montgomery s’était tournée vers la Cour supérieure du Québec, mardi, pour faire suspendre la décision de la Commission municipale du Québec rendue la veille. Elle pourra ainsi rester en fonction jusqu’au 5 octobre, date prévue pour la tenue d’un débat sur la contestation de la décision de la Commission municipale du Québec.

«J’ai pris connaissance du sursis octroyé par la Cour supérieure du Québec [...] et je respecte la décision du tribunal. Je suis toutefois préoccupé pour les citoyens de l’arrondissement, qui devront continuer de payer le prix de sa guerre interne avec Projet Montréal et d’écoper d’un climat d’instabilité qui se perpétue depuis plus de deux ans», a réagi Lionel Perez, candidat à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

«Les résidents pourront compter sur moi pour les mettre au cœur des priorités d’abord et avant tout, et les servir ainsi que les représenter comme ils le méritent», a ajouté l’élu d’Ensemble Montréal.

La Commission municipale avait décidé, lundi, de suspendre l’élue municipale pour 11 manquements déontologiques.

Le juge administratif Alain R. Roy avait conclu, au terme de son analyse du dossier, que l’élue municipale a manqué de respect à plusieurs reprises à deux de ses employés, tout en «ayant refusé ou négligé d’adopter les moyens nécessaires pour mettre en place un climat de travail exempt de harcèlement».

Toute la saga entourant le climat de travail au sein de l’arrondissement avait mené à l’expulsion de Mme Montgomery de Projet Montréal, le parti de la mairesse Valérie Plante. L’élue de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce se représente aux élections municipales sous la bannière du parti Courage – Équipe Sue Montgomery,

- Avec la collaboration d'Yves Poirier, TVA Nouvelles