/finance/business
Navigation

Un coup de circuit pour des entrepreneurs d’ici

Ils créent puis vendent leur compagnie en douze mois

SquareFeet.ai
Photo Chantal Poirier Les frères Jordan et Mark Owen, Sean Tassé et un autre ami, qui ont tous entre 27 et 30 ans, viennent de vendre SquareFeet.ai, l’entreprise qu’ils ont créée il y a à peine 12 mois.

Coup d'oeil sur cet article

Quatre jeunes Montréalais viennent de réaliser un coup fumant dans le monde des jeunes entreprises québécoises. En 12 mois, ils ont créé puis vendu une compagnie fondée sur l’intelligence artificielle.

SquareFeet.ai est née en juin 2020 de l’union des frères Jordan et Mark Owen, de Sean Tassé et de Benoit Thibault, qui ont tous entre 27 et 30 ans. Jordan et Mark ont grandi dans l’immobilier, Sean travaillait dans la construction et Benoit est le crack informatique du groupe. 

La COVID ayant mis un terme à leurs projets respectifs, ils se sont mis en tête de nourrir un algorithme afin de fixer le prix des logements, autant ceux du marché locatif que de la vente. « L’industrie du transport aérien, par exemple, a mis en place des outils d’optimisation des prix, mais pour l’immobilier, il n’existait rien de tel », explique le directeur des opérations, Sean, 28 ans. 

Avant, les promoteurs immobiliers fixaient les prix « selon leur instinct ». Maintenant, ils ont un outil. En gros, les quatre comparses ont parcouru les Kijiji et Craigslist de ce monde, partout au Canada, pour en extraire 4 millions de points de donnée.

Avec un peu d’aide...

Des incubateurs comme NextAI et Montréal inc. les ont appuyés, tout comme Investissement Québec et PME MTL. Bonjour Startup Montréal, un OBNL qui cherche à faire fleurir les meilleures jeunes entreprises d’ici, les a mis sur sa liste de start-up à suivre. 

Résultat des courses : 100 000 $ de revenus en 12 mois, et une offre d’achat – acceptée il y a quelques jours – de la part d’un groupe d’experts agréés comprenant CAP Immobilier et NOVÉA. 

Sean, déjà ingénieur, vient de finir son droit et va passer le barreau, le 16 août. Jordan va retourner terminer sa maîtrise au MIT à Boston. Benoit, lui, garde des parts dans Squarefeet.ai et restera au sein de l’entreprise. 

« On a fait de l’argent grâce à nos efforts. Si ça peut encourager des jeunes à continuer à développer leur start-up, tant mieux. L’écosystème à Montréal est génial, et il y a de la place pour les bonnes idées », croit Sean. 

Avec son barreau bientôt en poche, gageons que le jeune homme n’en est pas à son dernier bon coup.

À VOIR AUSSI