/misc
Navigation

Il faut instaurer un passeport vaccinal

Coup d'oeil sur cet article

Le passeport vaccinal. Le Danemark, la France, l’Italie et le Royaume-Uni l’ont officialisé. Ici, on végète en attendant une nouvelle vague.

Depuis quelques semaines, le taux de vaccination des 18 à 29 ans stagne aux alentours de 70 %. L’incitation à la vaccination n’est plus suffisante. 

Il faut passer à l’étape de la contrainte. À l’étape du passeport vaccinal pour les bars, les restaurants, les loisirs et la culture !

Nous n’avons pas à être gênés : le choix délibéré de ne pas participer à un effort collectif peut logiquement amener à une privation de cette même vie collective. 

Résister

Du mécontentement se manifestera devant une telle mesure. Mais un passeport vaccinal aura pour effet de pousser les attentistes, les calculateurs et les profiteurs d’une possible immunité collective à se faire inoculer.

Les irréductibles restants crieront maladroitement à la dictature. Il n’y aura que le temps pour que leur combat, libertaire et antisystème, d’ailleurs curieusement courtisé par Éric Duhaime, prenne fin. 

Entre-temps, la discussion avec ces pénibles séditieux est impossible, car ils sont hermétiques à la raison. 

Comment interagir avec des individus dont le combat devient le fondement de leur identité ? « Je suis antivax, donc je suis » est une fin de la discussion en soi...

Aucune société ne peut s’organiser, et par le fait même se désorganiser, en fonction d’une marginalité excitée et déraisonnée.

Fatigue

D’autres, plus modérés, s’y opposent par principe que l’État ne peut pas tout. Ils se buteront au réel. 

La situation dans nos hôpitaux est alarmante. Notre édifice social est fragile. Notre société angoissée et irritée ne peut se permettre une nouvelle vague. 

Alors, voilà : parce qu’il s’agit d’une bataille pour la raison, parce que la vaccination est une œuvre collective, parce qu’il faut affronter l’obscurantisme, parce que ce sont des mesures temporaires face à des circonstances exceptionnelles, parce qu’un reconfinement est impensable, et surtout parce que nous sommes tous tannés du coup de dés lancé à chaque nouvelle vague, il faut instaurer un passeport vaccinal.