/news/currentevents
Navigation

Un kidnappeur présumé va tenter d’obtenir sa liberté

Le frère de l’ado enlevée lundi à Montréal fait face à de lourdes accusations

FD-ALERTE-AMBER-MONTREAL
Photo Agence QMI, Yves Poirier Les policiers de Montréal ont déployé un poste de commandement devant le B12 Burger après le kidnapping d’une jeune fille de 16 ans lundi soir, qui a mené au déclenchement d’une alerte Amber quelques heures plus tard.

Coup d'oeil sur cet article

L’un des frères aînés de l’adolescente de 16 ans qui a été kidnappée lundi soir à Montréal tentera de convaincre un juge qu’il mérite de recouvrer sa liberté jeudi, lui qui fait face à de graves accusations d’enlèvement et de séquestration.

À lire aussi: «Jamais on n’a vu des frères déclencher une alerte Amber» 

Trois hommes de 21 et 22 ans qui avaient été arrêtés mardi, peu de temps après le déclenchement de l’alerte Amber, ont comparu mercredi au palais de justice de Montréal. 

  • Écoutez l'entrevue de l'avocate Nada Boumeftah avec Vincent Dessureault sur QUB Radio:

On ne peut les identifier en raison d’un interdit de publication visant à protéger l’identité de la victime.

Le trio est accusé d’enlèvement et de séquestration. Mais les deux frères de l’ado de 16 ans font face à des chefs supplémentaires, soit menaces de causer la mort ou des lésions, méfaits et voies de fait contre leur sœur ainsi qu’un employé du restaurant qui a tenté de la défendre.

Bien qu’ils soient tous sans antécédents judiciaires, ils sont demeurés derrière les barreaux pour le moment. 

Seul l’avocat du frère de 21 ans a annoncé son intention de procéder jeudi à son enquête sur remise en liberté.

Il va devoir offrir des garanties suffisantes pour que le juge lui accorde sa demande.

Les deux autres accusés pourraient pour leur part devoir patienter avant de recouvrer leur liberté.

Conflit familial

Le motif entourant ce kidnapping demeurait nébuleux mercredi. Selon nos informations, un conflit intrafamilial pourrait en être l’origine.

La victime a heureusement été retrouvée saine et sauve mardi matin, une heure après le déclenchement de l’alerte Amber, et près de huit heures après son enlèvement.

Elle ne souffrait que de blessures mineures, dont des ecchymoses.

Les événements ont débuté vers 23 h lundi soir, alors que la jeune victime se trouvait sur les lieux de son nouvel emploi, où elle était en formation.

  • Écoutez l'analyse de Vincent Dessureault avec Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB Radio:   

Elle a résisté

Deux suspects auraient alors fait irruption au B12 Burger du boulevard Saint-Charles, dans le secteur de Kirkland, pour ensuite brutalement l’entraîner dans le fond du commerce. Elle a en vain tenté de résister aux assaillants présumés, qui l’auraient malmenée pour arriver à leurs fins.

Un employé du restaurant se serait alors courageusement interposé, selon les images des caméras de surveillance, qui ont filmé le crime dans son entièreté et que Le Journal a pu visionner.

Après qu’ils eurent sorti violemment l’ado de l’établissement, un véhicule est apparu et un homme en est sorti. Il a soulevé de terre la jeune fille pour ensuite la faire entrer de force dans la voiture. 

Les suspects avaient réussi à prendre la fuite avant l’arrivée des policiers.

Les accusés ont reçu une interdiction de communiquer avec la victime présumée.