/sports/hockey
Navigation

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

C'est mercredi, à midi, que s'est ouvert le marché des joueurs autonomes dans la LNH. Plusieurs gros noms tenteront ainsi de décrocher le gros lot avec une nouvelle formation.

• À lire aussi - Joueurs autonomes: toutes les signatures dans la LNH

• À lire aussi - Ouverture du marché des joueurs autonomes

Voici les ententes et les transactions qui retiennent l'attention.

David Savard et Mike Hoffman s'amènent à Montréal 

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Le défenseur québécois David Savard s’est entendu avec le Canadien sur un contrat de 4 saisons lui rapportant une moyenne de 3,5 M$ par année. Le Tricolore en a fait de même avec l'attaquant Mike Hoffman, lui offrant une entente de 3 ans avec un salaire de moyen de 4,5 M$.

Par ailleurs, le Canadien a également accordé mercredi un contrat d'un an et de 950 000 $ à l'attaquant Cédric Paquette.

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives Ben Pelosse

Tous les détails ici et ici.

Phillip Danault «excité» par son nouveau départ à Los Angeles        

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives, Martin Chevalier

L’attaquant québécois Phillip Danault quitte bel et bien le Canadien de Montréal.

Danault, 28 ans, a conclu une entente de six ans pour une valeur annuelle de 5,5 millions $ avec les Kings de Los Angeles mercredi, lors de la journée d’ouverture des joueurs autonomes dans la Ligue nationale de hockey (LNH). On parle ainsi d’un montant total de 33 millions $.

Tous les détails ici.

Dougie Hamilton: un contrat de 63 millions $                      

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Les Devils ont frappé un grand coup. La formation du New Jersey a délié les cordons de la bourse, mercredi, offrant 63 millions $ à Dougie Hamilton, l’un des joueurs autonomes les plus convoités.

La durée de l’entente est de sept saisons, ce qui représente un salaire annuel moyen de 9 M $ pour Hamilton.

«Nous sommes excités d’accueillir Dougie et sa famille au sein de l’organisation des Devils, a indiqué le directeur général Tom Fitzgerald, par voie de communiqué. En tant que joueur et en tant que personne, il a démontré de la constance dans son désir d’excellence et il jouera un rôle important pour le retour de notre équipe parmi l’élite de la ligue. Nous croyons que sa contribution sur la glace sera aussi grande que son impact sur notre culture pour un succès à long terme.»

«Tout notre personnel est excité face à ce que Dougie nous offrira sur la patinoire, a ajouté l’entraîneur-chef Lindy Ruff. Il a énormément de talent offensivement et peut être le quart-arrière de l’avantage numérique, en plus d’être fort défensivement. À 6 pi 6 po, son coup de patin, ses habiletés, sa mobilité et sa capacité de contrôler le jeu, peu importe la situation, seront essentiels à notre équipe.»

L’arrière de 28 ans, qui portait les couleurs des Hurricanes de la Caroline lors des trois dernières saisons, compte désormais parmi les défenseurs les mieux payés dans la Ligue nationale de hockey. Seuls Erik Karlsson, des Sharks de San Jose, Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, Seth Jones, des Blackhawks de Chicago, et Roman Josi, des Predators de Nashville, occupent une place plus importante sur la masse salariale de leur club respectif.

Une arme redoutable

Hamilton s’est véritablement établi comme l’un des meilleurs défenseurs offensifs de la Ligue nationale durant les deux dernières saisons, connaissant des campagnes de 40 et 42 points, respectivement en 47 et 55 matchs, avec les Hurricanes.

Choix de première ronde (neuvième au total) des Bruins de Boston en 2011, Hamilton a été échangé à deux occasions depuis le début de sa carrière. La formation du Massachusetts l’a d’abord envoyé aux Flames de Calgary contre trois choix au repêchage en juin 2015. L’organisation de l’Alberta l’a ensuite échangé aux Hurricanes, trois années plus tard dans une transaction impliquant l’attaquant Elias Lindholm et le défenseur Noah Hanifin.

En 607 duels dans le circuit Bettman, Hamilton a amassé 341 points, dont 106 buts, au cours de la saison régulière. Il a ajouté 25 points en 54 rencontres éliminatoires.       

  • Écoutez le journaliste sportif du Journal de Montréal, Jean-François Chaumont, avec Vincent Dessureault sur QUB Radio: 

 

Le Kraken allonge beaucoup d’argent pour des joueurs autonomes               

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Le Kraken de Seattle a offert un contrat de six saisons au gardien Philipp Grubauer, mercredi, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

La 32e équipe de la Ligue nationale a confirmé avoir accordé un salaire de 5,9 millions $ par saison à l’Allemand.

Grubauer s’est établi comme un gardien numéro 1 depuis son arrivée avec l’Avalanche du Colorado, lors de la saison 2018-2019, à la suite d’un échange avec les Capitals de Washington. Durant la campagne 2020-2021, il a conservé une impressionnante fiche de 30-9-1, ainsi qu’une moyenne de buts accordés de 1,95 et un taux d’efficacité de ,922.

«Nous sommes excités d’ajouter un gardien du calibre de Philipp à notre équipe, particulièrement à la suite de cette saison lors de laquelle il a été un finaliste au trophée Vézina, de dire le directeur général du Kraken Ron Francis, dont les propos ont été repris par le site NHL.com. Il a déjà fait partie d’une équipe championne de la coupe Stanley et a été l’un des meilleurs gardiens de la ligue durant les dernières années. Nous sommes heureux qu’il ait choisi notre équipe.»

À Seattle, Grubauer joindra ses efforts à ceux de Chris Driedger, qui avait signé une entente de trois saisons, d’une valeur de 10,5 millions $ après avoir été sélectionné au repêchage d’expansion. Le Kraken avait aussi choisi les portiers Vitek Vanecek et Joey Daccord durant le processus.

Deux autres attaquant à Seattle

Le Kraken a aussi profité de l’ouverture du marché des joueurs autonomes pour ajouter quelques joueurs à son offensive, en donnant des contrats à Alexander Wennberg et Jaden Schwartz.

Le premier sera à Seattle pour trois saisons, tandis que le second y sera pour cinq années.

Dans le cas de Wennberg, il empochera un salaire annuel de 4,5 millions $ par année. Durant la dernière campagne, sa seule avec les Panthers de la Floride, l’attaquant a amassé 29 points en 56 matchs. Il avait connu sa meilleure saison en 2015-2016, avec les Blue Jackets de Columbus, l’équipe qui l’avait choisi au premier tour (14e au total) du repêchage de 2013, avec une récolte de 59 points en 80 duels.

Pour sa part, Schwartz gagnera 5,5 millions $ par année. L’athlète de 29 ans a obtenu 21 points en 40 rencontres la saison dernière. Durant l’ensemble de ses 10 saisons dans la Ligue nationale, toutes avec les Blues de St. Louis, l’équipe qui avait jeté son dévolu sur lui durant la première ronde (14e au total) du repêchage de 2010, Schwartz a amassé 385 points en 560 matchs.

Grande valse des gardiens dans la LNH                                    

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives Martin Chevalier

Frederik Andersen avec les Hurricanes de la Caroline, Philipp Grubauer avec le Kraken de Seattle, Petr Mrazek avec les Maple Leafs de Toronto et le Québécois Jonathan Bernier avec les Devils du New Jersey.

La valse des gardiens a été mouvementée, mercredi, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le portrait a notamment changé à Toronto, où Mrazek vient remplacer Andersen. Le Tchèque risque d’y partager la tâche avec Jack Campbell, qui a conservé une surprenante fiche de 17-3-2 et une moyenne de buts alloués de 2,15, la saison dernière, avec les Maple Leafs.

«J’étais vraiment content quand mon agent m’a dit que Toronto était intéressé, a commenté Mrazek, cité sur le site web de la LNH. On connaît la formation que les Maple Leafs possèdent et c’était donc un choix facile.»

Petr Mrazek
AFP
Petr Mrazek

La danse des gardiens ne faisait que commencer mercredi, en début d’après-midi, alors que Jaroslav Halak et les Canucks de Vancouver ont aussi fini par s’entendre.

À Boston, les Bruins ont pour leur part embauché Linus Ullmark, pour combler l'absence de Tuukka Rask, qui se remet d'une intervention chirurgicale. Un contrat de quatre ans et 20 millions $ a été offert à l’ancien des Sabres de Buffalo. Les Bruins ont par ailleurs échangé le jeune gardien Dan Vladar aux Flames de Calgary en retour d’un choix de troisième ronde au prochain repêchage.

Autres embauches chez les hommes masqués : Braden Holtby se retrouve avec les Stars de Dallas, Martin Jones avec les Flyers de Philadelphie, Brian Elliott avec le Lightning de Tampa Bay, Carter Hutton avec les Coyotes de l’Arizona, James Reimer avec les Sharks de San Jose, Craig Anderson avec les Sabres de Buffalo et Laurent Brossoit avec les Golden Knights de Vegas.

Un contrat de 8,25 M $ pour Bernier

Dans le lot des gardiens, Bernier a obtenu un montant de 8,25 millions $ pour deux saisons avec les Devils,

Anciennement des Maple Leafs, Andersen a pour sa part conclu un contrat de deux ans pour une valeur totale de 9 millions $ avec les Hurricanes. Ceux-ci ont aussi embauché Antti Raanta en lui faisant signer un pacte de deux ans.

Holtby, dont le contrat a été racheté par les Canucks, s’est entendu pour un an avec les Stars pour un salaire de 2 millions $. Jones a déniché un contrat similaire avec les Flyers.

Concernant Brossoit, il se joint aux Golden Knights par le biais d’une entente de deux ans pour 4,65 millions $. Rappelons que la formation de Vegas a échangé le Québécois Marc-André Fleury, mardi, aux Blackhawks de Chicago. Brossoit devrait ainsi être l’auxiliaire de Robin Lehner chez les Golden Knights.

Sélectionné par le Kraken lors du repêchage d’expansion, le portier Vitek Vanecek retournera pour sa part avec les Capitals de Washington. Ces derniers ont rapatrié leur homme masqué en retour d’un choix de deuxième ronde.

Le vétéran Craig Anderson, 40 ans, s'est entendu pour un an avec les Sabres. Ces derniers ont perdu leurs deux portiers réguliers, Linus Ullmark et Carter Hutton, au cours de la journée.

L’Avalanche remplace Grubauer

L’Avalanche du Colorado n’a pas pris de temps avant de se trouver un nouveau gardien numéro un, puisque l’équipe a fait l’acquisition de Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona.

En retour, les «Yotes» mettent la main sur le jeune défenseur Connor Timmins, un choix de première ronde en 2022 et un choix conditionnel de troisième tour en 2024.

L’homme masqué de 31 ans a connu une légère régression la saison dernière, lui qui a maintenu un dossier de 10-11-3, une moyenne de buts accordés de 2,56 et un taux d’efficacité de ,907.

Il s’agissait de sa pire saison complète avec les Coyotes, lui qui avait affiché des moyennes de buts accordés de 2,33 et 2,22, ainsi que des taux d’efficacité de ,925 et ,928, respectivement durant la campagne 2018-2019 et la suivante.

L’Avalanche devait se trouver un remplaçant à Philipp Grubauer, qui a quitté un peu plus tôt dans la journée pour se joindre au Kraken de Seattle, à titre de joueur autonome.

Pour sa part, Timmins a pu amplement goûter à la Ligue nationale de hockey durant la dernière saison, lui qui a amassé sept points en 31 duels. Il avait participé à deux matchs dans le circuit Bettman la saison précédente.

Les Coyotes possèdent maintenant deux choix de première ronde en 2022 et cinq choix de deuxième ronde.

Zach Hyman se joint aux Oilers 

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

L’attaquant Zach Hyman quittera les Maple Leafs de Toronto afin de se joindre aux Oilers d’Edmonton, qui lui accorderont un contrat de sept ans, mercredi.

Selon le réseau TSN, l’athlète de 29 ans touchera annuellement 5,5 millions $ en moyenne. Une clause de non-mouvement pour les cinq premières années est incluse dans le pacte; celle-ci sera modifiée pour les deux dernières saisons.

Hyman a récolté 15 buts et 18 mentions d’aide pour 33 points en 43 affrontements lors de la plus récente campagne. Il a été limité à un filet en sept parties durant la série de premier tour face au Canadien de Montréal.

Le choix de cinquième tour, le 123e au total, des Panthers de la Floride en 2010 a amassé 185 points en 345 duels en carrière, lui qui a atteint le plateau des 20 buts au cours des deux saisons précédant celle de 2020-2021.

Tyson Barrie s'entend avec les Oilers

Les Oilers d’Edmonton ont également conclu une entente de trois ans évaluée à 13,5 millions $ avec le défenseur Tyson Barrie.

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives Martin Chevalier

Ainsi, il s'agit d'une moyenne annuelle de 4,5 millions $, selon TSN.

Barrie a dominé les arrières de la Ligue nationale avec 48 points en 2020-2021. À sa première année avec le club albertain, il a touché la cible huit fois en 56 parties, affichant un différentiel de +4. L’ancien de l’Avalanche du Colorado et des Maple Leafs de Toronto revendique 394 points en 610 matchs à vie dans le circuit Bettman.

La 64e sélection du repêchage 2009 avait signé pour un an et 3,75 millions $ avec les Oilers en octobre dernier.

Le Lightning fait le plein de Québécois                      

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives, Martin Chevalier

Le Lightning de Tampa Bay et son directeur général Julien BriseBois ont utilisé une stratégie qui semble leur sourire depuis quelques années en pigeant abondamment dans le bassin de talent québécois, mercredi. Charles Hudon, Gabriel Dumont, et Maxime Lagacé poursuivront ainsi leur carrière en Floride.

Les trois joueurs ont accepté des contrats d’une saison à deux volets. Selon l’informateur de la chaîne TVA Sports Renaud Lavoie, Hudon touchera 750 000 $ dans la Ligue nationale et 350 000 $ dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Hudon, qui était joueur autonome avec compensation avec le Tricolore en 2020-2021, a disputé la dernière campagne avec le Lausanne HC, en première division suisse. Il a totalisé 15 buts et 32 points en 33 parties, montrant un différentiel de +17.

En 125 parties avec le Canadien, il a amassé 14 buts et 41 points. Après une saison intéressante au point de vue offensif en 2017-2018, Hudon a glissé dans l’échiquier de l’équipe, passant finalement la majorité de la saison 2019-2020 avec le Rocket de Laval.

Dumont effectuera quant à lui un retour à Tampa, lui qui a porté les couleurs de l’équipe entre 2016 et 2018. En 90 matchs avec le Canadien, le Lightning, les Sénateurs d’Ottawa et le Wild du Minnesota, il a marqué quatre buts et ajouté cinq aides pour neuf points.

Finalement, Lagacé a participé à 18 rencontres avec les Golden Knights de Vegas et les Penguins de Pittsburgh. Il a montré une fiche de 7-8-1, une moyenne de buts alloués de 3,68 et un taux d’efficacité de ,876.

Gaudreau au Minnesota

Un autre Québécois, soit l’attaquant Frédérick Gaudreau, a paraphé un contrat de deux saisons et d’une valeur de 2,4 millions $ avec le Wild du Minnesota.

L’athlète de 28 ans originaire de Bromont a connu ses meilleurs moments dans le circuit Bettman la saison dernière. Il a cumulé deux buts et 10 points en 19 parties de saison régulière, ajoutant un filet et trois points en six rencontres éliminatoires.

Natif de Pointe-Claire, l’attaquant Dominic Turgeon, qui est le fils de Pierre, s’est aussi entendu avec le Wild pour un contrat à deux volets.

Le Montréalais Alex Biega, un défenseur qui compte 241 matchs d’expérience dans la Ligue nationale, s’est entendu pour un an avec les Maple Leafs de Toronto. Il a passé les deux dernières saisons avec les Red Wings de Detroit.

Une hausse de salaire méritée pour Brayden Point             

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

L’attaquant Brayden Point a signé une prolongation de contrat de huit saisons avec le Lightning de Tampa Bay, mercredi.

L’Albertain gagnera 9,5 millions $ par saison, a confirmé le Lightning.

L’athlète de 25 ans a été l’un des piliers de la formation de la Floride dans ses deux conquêtes consécutives de la coupe Stanley, en 2020 et 2021. Il avait amassé 33 points en 23 matchs des séries durant le premier triomphe et il en avait ajouté 23 autres, en autant de duels éliminatoires, pendant le second.

«Je suis excité de rester à Tampa pour neuf autres saisons, a émis Point par voie de communiqué. Je veux remercier l’organisation du Lightning et nos amateurs. Depuis que j’ai été repêché, je me suis toujours senti à la maison à Tampa et les amateurs y sont pour beaucoup.»

Choix de troisième tour (79e au total) du Lightning au repêchage de 2014, Point s’est rapidement établi comme un excellent attaquant offensif, lui qui a récolté 310 points en 352 matchs dans l’uniforme des «Bolts». Il a entre autres connu une saison de 92 points en 79 matchs en 2018-2019.

Point a aussi prouvé sa polyvalence avec du bon jeu défensif. Il a préservé un différentiel positif à chacune de ses saisons dans le circuit Bettman.

«Brayden est un joueur important dans les succès de l’équipe et l’un des joueurs les plus dynamiques de la Ligue nationale de hockey, a ajouté le directeur général de l’équipe, Julien BriseBois. Non seulement Brayden est un joueur talentueux, mais il est aussi un fier compétiteur qui se mélange parfaitement à notre équipe.»

Le contrat commencera toutefois au début de la saison 2022-2023, puisqu’il reste encore une saison à écouler à son présent contrat, qui lui rapporte 6,75 millions $ par année. Sans cette prolongation, il serait devenu joueur autonome avec compensation à la fin de la prochaine campagne.

Les Ducks conservent les services de Ryan Getzlaf        

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo AFP

Ryan Getzlaf pourra continuer à écrire l’histoire des Ducks d’Anaheim puisqu’il a accepté un contrat d’un an avec son équipe de toujours, mercredi.

Les détails financiers de l’entente n’ont pas été révélés par l’organisation.

Plusieurs partisans du Canadien de Montréal espéraient une réunion entre Getzlaf et Corey Perry, qui ont formé un prolifique duo pendant 14 ans à Anaheim, mais le capitaine des Ducks est resté fidèle à ses racines.

«Ç’a toujours été notre intention de s’entendre avec Ryan, et nous sommes heureux qu’il ait choisi de rester, a mentionné le directeur général Bob Murray par voie de communiqué. Sa loyauté envers cette franchise est unique dans le monde du sport professionnel et nous espérons qu’il sera un Duck toute sa carrière.»

Le vétéran de 36 ans n’est qu’à six points de rejoindre Teemu Selanne (988) au sommet des pointeurs de l’histoire de la franchise. Il ne lui manque également que 18 points pour devenir le premier joueur des Ducks à atteindre le plateau des 1000 en carrière.

Repêché par les Mighty Ducks en 2003, Getzlaf a remporté la coupe Stanley en 2007. La saison 2021-2022 sera sa 17e dans la Ligue nationale, et le Saskatchewanais porte le «C» sur son chandail depuis maintenant plus d’une décennie.

L’an dernier, le joueur de centre a cumulé cinq buts et 12 mentions d’aide pour 17 points en 48 matchs.

Alec Martinez demeure à Vegas                     

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Le défenseur Alec Martinez demeurera avec les Golden Knights de Vegas pour les trois prochaines saisons, lui qui a accepté une prolongation de contrat, mercredi.

L’arrière de 34 ans empochera un salaire de 5,25 millions $ par saison, a confirmé l’organisation du Nevada.

Dans les dernières saisons, Martinez s’est établi comme un défenseur fiable défensivement et capable d’apporter une contribution en attaque. Durant la campagne 2020-2021, avec les Golden Knights, il a récolté 32 points en 53 matchs, en plus de maintenir un différentiel de +26.

Sélectionné au quatrième tour (95e au total) de l’encan amateur de 2007 par les Kings de Los Angeles, Martinez a joué la grande majorité de sa carrière avec la formation de la Californie avant d’être transigé à Vegas contre des choix au repêchage.

Durant son passage à Los Angeles, Martinez a remporté deux coupes Stanley. D’ailleurs, il a inscrit le but vainqueur pour permettre aux siens de gagner l’une d’entre elles, soit en 2014, durant la deuxième prolongation du cinquième match de la finale, contre les Rangers de New York.

Mikael Granlund demeure à Nashville                           

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

L’attaquant Mikael Granlund a testé le marché des joueurs autonomes seulement pour retourner avec les Predators de Nashville pour quatre saisons.

Selon le réseau Sportsnet, l’athlète de 29 ans empochera 5 millions $ par saison.

Granlund avait connu du succès en début de carrière avec le Wild du Minnesota, amassant entre autres 67 points en 77 matchs durant la saison 2017-2018. Il avait été échangé aux Predators la saison suivante, en retour de Kevin Fiala.

Le Finlandais n’a toutefois jamais été en mesure de répéter cette production avec la formation du Tennessee, lui qui a connu des saisons de 30 et 27 points lors des deux dernières campagnes.

En 591 matchs dans la Ligue nationale, il a inscrit 379 points.

Michael Chaput trouve une équipe

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Dominick Gravel/Agence QMI

L’attaquant Michael Chaput poursuivra son parcours professionnel avec les Penguins de Pittsburgh, qui lui ont fait signer un pacte d’un an à deux volets, jeudi.

L’ancien du Canadien de Montréal touchera 750 000 $ s’il se taille une place dans la Ligue nationale.

Chaput, 29 ans, a passé la dernière saison chez les Coyotes de l’Arizona. Faisant souvent la navette entre l’escouade de réserve et l’équipe principale, il a disputé 13 matchs sans inscrire un seul point, tout en maintenant un différentiel de -7.

Le hockeyeur de l’Île-Bizard a totalisé 182 rencontres au sein du circuit Bettman, obtenant 22 points. Il a également participé à 388 affrontements de la Ligue américaine, où il a accumulé 109 filets et 150 aides pour 259 points.

Blake Coleman trouve preneur                         

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Martin Chevalier / JdeM

L’attaquant Blake Coleman poursuivra sa carrière avec les Flames de Calgary, qui lui ont accordé un contrat de six ans et de 4,9 millions $ en moyenne par année, mercredi.

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs sources, dont la chaîne TVA Sports, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Coleman a soulevé la coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay au cours des deux dernières saisons. En 2020-2021, il a excellé à divers égards, récoltant 31 points en 55 rencontres et affichant un différentiel de +15. Il a ajouté 11 points en 23 matchs éliminatoires.

Auparavant, l’Américain a joué avec les Devils du New Jersey à compter de 2016-2017, offrant deux productions supérieures à 20 buts

Le Wild ajoute un défenseur                          

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Le Wild du Minnesota s’est entendu avec le défenseur Alex Goligoski sur les termes d’un contrat d’une saison, mercredi.

L’athlète de 35 ans empochera 5 millions $.

Le vétéran de 14 saisons dans la Ligue nationale a passé les cinq dernières dans l’organisation des Coyotes de l’Arizona, où il a obtenu 152 points en 362 matchs, tout en maintenant un différentiel de -37.

Sélectionné durant la deuxième ronde (61e au total) du repêchage de 2004 par les Penguins de Pittsburgh, Goligoski a joué 177 matchs avec la formation de la Pennsylvanie, avant d’en jouer 385 autres avec les Stars de Dallas, pour finalement se joindre aux Coyotes. Il a obtenu 429 points pendant ce parcours.

Ryan Suter se déplace au Texas                              

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Quelques jours à peine après avoir vu son contrat racheté par le Wild du Minnesota, le défenseur Ryan Suter a apposé sa signature au bas d’un contrat de quatre saisons avec les Stars de Dallas, mercredi.

L’athlète de 36 ans recevra un salaire annuel moyen de 3,65 millions $ par saison, a confirmé la formation du Texas.

La saison dernière, Suter a amassé 19 points en 56 matchs, lui qui a tout de même maintenu une moyenne de temps de jeu de 22 min 11 s par match.

«Ryan est un vrai professionnel et sera un bon ajout à notre top 4, a affirmé le directeur général des Stars, Jim Nill, par voie de communiqué. Il a une grande influence sur un match grâce à ses capacités de créer un jeu et son calme. Il peut jouer dans toutes les situations et en tant que vétéran de 16 saisons, son expérience sera un bon ajout à notre vestiaire.»

En 1198 matchs en carrière dans le circuit Bettman, Suter a obtenu 607 points, principalement avec le Wild, mais aussi avec les Predators de Nashville, qui l’avaient choisi avec le septième tour de parole du repêchage de 2003.

Will Butcher échangé aux Sabres         

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Avec l’arrivée de Dougie Hamilton à la ligne bleue, les Devils du New Jersey se sont départis des services du défenseur Will Butcher, qui a été transigé aux Sabres de Buffalo, mercredi.

Ces derniers ont aussi reçu un choix de cinquième tour au repêchage de 2022 en retour de considérations futures. Les Devils ont ainsi renoncé à la dernière année de contrat de Butcher, qui doit gagner un peu plus de 3,7 millions $ au cours de la prochaine saison.

L’Américain avait fait des débuts fracassants dans la Ligue nationale de hockey en 2017-2018, après quatre campagnes avec l’Université de Denver couronnées par un trophée Hobey-Baker. L’arrière de 26 ans avait amassé 44 points, mais depuis, sa production offensive a décliné chaque saison.

L’an dernier, Butcher a été souvent laissé de côté par l’entraîneur Lindy Ruff, accumulant finalement 11 points en 23 rencontres et affichant un différentiel de -3.

Le joueur repêché au cinquième tour (123e au total) en 2013, par l’Avalanche du Colorado, compte 106 points en 238 matchs dans le circuit Bettman.

Evgenii Dadonov change d’équipe                                 

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Les Sénateurs d’Ottawa ont échangé mercredi le joueur d’avant Evgenii Dadonov aux Golden Knights de Vegas, obtenant en retour le défenseur Nick Holden et un choix de troisième tour au repêchage de 2022.

Dadonov aura joué seulement une saison dans la capitale fédérale. En 2020-2021, il a amassé 13 buts et sept mentions d’aide pour 20 points en 55 matchs. Précédemment, il a évolué avec les Panthers de la Floride pendant trois années, franchissant le cap des 25 buts à chaque occasion.

Pour sa part, Holden a passé les trois plus récentes campagnes au Nevada. Cette année, le joueur de 34 ans a obtenu deux aides en 17 sorties, ajoutant sept points en 15 duels éliminatoires. Il a enfilé l’uniforme 513 fois en carrière dans la Ligue nationale.

Sam Gagner ne fera pas ses valises                                        

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

L’attaquant Sam Gagner demeurera chez les Red Wings de Detroit, qui lui ont consenti un nouveau pacte d’un an, mercredi avant-midi, peu avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

La valeur de l’entente n’a pas été précisée. La saison passée, le hockeyeur de 31 ans a touché 850 000 $.

Gagner a ainsi renoncé à tenter sa chance auprès d’autres formations. En 2020, 2021, il a récolté sept buts et huit mentions d’aide pour 15 points en 42 affrontements. Le vétéran compte 886 duels du calendrier régulier à son actif. Sixième choix en tout au repêchage de 2007, il a amassé 171 buts et a porté l’uniforme de six organisations.

Calvin Pickard non plus

Le gardien Calvin Pickard a eu droit à la même faveur que Gagner, ayant signé une nouvelle entente d’un an avec le club.

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Au cours de la dernière campagne, il a participé à six rencontres à Detroit, présentant une fiche de 2-1-1, une moyenne de buts alloués de 3,16 et un taux d’efficacité de ,874. Il a compété un contrat de deux ans et de 1,5 million $.

Pickard a aussi joué pour l’Avalanche du Colorado, les Maple Leafs de Toronto, les Flyers de Philadelphie et les Coyotes de l’Arizona depuis ses débuts dans la ligue en 2014-2015.

Nikita Zadorov échangé aux Flames                                       

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
AFP

Les Blackhawks de Chicago ont échangé le défenseur russe Nikita Zadorov aux Flames de Calgary, mercredi.

Selon le site The Athletic, la formation albertaine a cédé en retour un choix de troisième tour au repêchage de 2022, sélection obtenue des Maple Leafs de Toronto dans la transaction impliquant le gardien David Rittich la saison dernière.

Zadorov, 26 ans, a été choisi au 16e rang de l’encan amateur de 2013 par les Sabres de Buffalo. Il a inscrit un but et sept mentions d’aide en 55 matchs lors de la plus récente campagne.

L’arrière moscovite compte 411 rencontres du calendrier régulier à son actif. Il a accumulé 83 points, dont 23 filets.

Ethan Bear s’en va dans le sud-est des États-Unis                                     

Joueurs autonomes: les ententes marquantes dans la LNH
Photo d'archives Martin Chevalier

Les Hurricanes de la Caroline ont acquis mercredi le défenseur Ethan Bear des Oilers d’Edmonton, cédant en retour l’attaquant Warren Foegele.

Bear, 24 ans, a totalisé deux buts et six mentions d’aide en 43 rencontres au cours de la dernière campagne, tout en maintenant un différentiel de -1. Choix de cinquième tour, le 124e en tout, au repêchage de 2015, il a disputé 132 parties du calendrier régulier en carrière et a accumulé 33 points.

De son côté, Foegele a inscrit 10 filets et autant d’aides pour 20 points en 53 matchs en 2020-2021. Il a ajouté deux points en 10 affrontements éliminatoires. L’Ontarien de 25 ans a été une sélection de troisième ronde, la 67e au total, en 2014.

À VOIR AUSSI