/sports/fighting
Navigation

Kim Clavel se battra sous les étoiles

Boxe Clavel c. Gonzalez
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Quand Kim Clavel a vu l’affiche du gala «Boxe internationale sous les étoiles», prévu le 28 août prochain au Stade IGA, elle a immédiatement pensé à son grand-père Georges Caron et à son oncle Richard, tous deux décédés au cours de la dernière année. 

«Il va y avoir deux petites étoiles dans le ciel qui vont briller un peu plus fort que les autres», a-t-elle projeté en vue de la soirée à l’extérieur, où la Québécoise sera la vedette de la grande finale.

Pour Clavel, le fait de pouvoir enfin se battre à Montréal, devant sa famille, ses amis et ses partisans, est ce qui la rend heureuse. Et peut-être encore plus dans ce rôle de tête d’affiche.

«Pour moi, c’est vraiment une grande fierté, c’est un accomplissement, a commenté la championne de la NABF, qui tentera d’ajouter le titre WBC Silver des poids mi-mouches à sa collection. D’être l’attraction principale de la soirée, c’est vraiment motivant. La dernière fois que mes proches étaient là, c’était en 2019 [en raison de la pandémie]. J’ai aussi envie d’être un exemple pour les jeunes filles de la prochaine génération.»

Face à une Mexicaine

L’identité de sa prochaine adversaire n’est pas encore coulée dans le béton. Pour l’instant, la Mexicaine Naomi Reyes (9-1-0, 5 K.-O.) est annoncée, mais celle-ci doit encore se conformer, d’ici la semaine prochaine, aux règles imposées entourant la vaccination. Encore mercredi, Clavel (13-0-0, 2 K.-O.) devait plutôt affronter une autre boxeuse du Mexique, soit Judith Vivanco.

Peu importe sa rivale, Clavel entend en mettre plein la vue dans le but de montrer qu’elle est fin prête à se mesurer éventuellement à la championne du monde du WBC, Yesenia Gomez. Une victoire le 28 août devrait d’ailleurs offrir à la Québécoise le rôle d’aspirante obligatoire.

«Je le vois comme mon dernier test avant l’examen ultime», a indiqué Clavel.

Son entraîneuse Danielle Bouchard a pour sa part souligné l’importance de voir sa protégée en finale d’un gala important en vue de la suite.

«C’est une étape de plus dans la préparation pour le jour où on va aller en championnat du monde, a-t-elle dit. On va avoir déjà vécu ça.»

«Si Kim montre qu’elle est prête, ça pourrait arriver tout de suite après, a spécifié le promoteur Yvon Michel, à propos d’un combat de championnat du monde contre Gomez. L’objectif est d’y arriver avant la fin de l’année.»

Zewski passe chez les 154 lb

Concernant la carte du 28 août, on prévoit un maximum de neuf combats. Mikaël Zewski fera les frais de la demi-finale alors qu’il passera chez les 154 lb. Marie-Pier Houle, Sébastien Bouchard et Alexis Barrière comptent parmi les autres boxeurs locaux annoncés.

Pour le moment, on annonce par ailleurs la mise en vente de 5000 billets. Et la soirée aura lieu, «sous les étoiles», beau temps, mauvais temps.