/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce week-end

Il était une fois dans l'est
Photo courtoisie, K Films Amérique Egor Barinov et Kristina Schnaider dans Il était une fois dans l’Est.

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.

Il était une fois dans l’Est

L’impeccable Il était une fois dans l’Est est la chronique d’un amour adultère entre deux voisins qui élaborent un ingénieux stratagème pour se voir à l’insu de leurs conjoints. Issu de la sélection officielle cannoise de 2019, ce long métrage est à la fois le récit attendrissant d’une histoire d’amour compliquée et une charmante incursion dans le quotidien d’une petite ville de la Russie rurale, où les vestiges de l’ère soviétique demeurent bien présents.

Où : Présentement au cinéma 

— Cédric Bélanger

Vintage 70 à l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe

Vous avez toujours rêvé d’entendre les plus grands succès d’Elton John, Robert Charlebois, John Lennon, Charles Aznavour et autres Simon & Garfunkel dans un décor bucolique ? C’est votre chance. Gregory Charles montera ce soir sur la scène de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe pour présenter son plus récent spectacle, Vintage 70

Ceux qui choisiront d’arriver tôt sur le site pourront aussi profiter des manèges, bassins d’eau, carrousels de poneys et autres attractions familiales en attendant l’heure du spectacle. 

Où : Ce soir, 20 h, à Saint-Hyacinthe 

Infos et billets : expo-agricole.com/

Coût : 25 $ par personne 

— Bruno Lapointe

Complètement Mozart

Yannick Nézet-Séguin a mis ses baguettes de chef de côté, le 23 juillet dernier, lors du Festival international du Domaine Forget pour s’installer au piano et interpréter trois œuvres de Mozart. Le maestro, accompagné par un quatuor à cordes constitué du violoniste Kerson Leong et de la violoniste Nancy Ricard, de l’altiste Pierre Tourville et du violoncelliste Christopher Best, de l’Orchestre Métropolitain, attaque le Concerto pour piano numéro 12 en la majeur, la Fantaisie numéro 4 en do mineur et le Quatuor pour cordes et piano en sol mineur. C’est disponible jusqu’au 11 août en webdiffusion.

Où : domaineforget.com

— Yves Leclerc