/weekend
Navigation

De la musique dans des lieux atypiques

Coup d'oeil sur cet article

Pour sa 12e édition, le Festival Diapason, à Laval, a voulu retrouver son ADN après une pause forcée par la pandémie. Du 5 au 8 août, l’événement proposera notamment des concerts de Patrick Watson et Elliot Maginot dans les bois, de même qu’Émile Bilodeau sur l’eau.

Elliot Maginot
Photo courtoisie, Adrian Villagomez
Elliot Maginot

Ce n’est que dans les dernières semaines que l’équipe du Festival Diapason a pu finaliser sa programmation, d’après les plus récentes mesures sanitaires du gouvernement. 

« On a commencé les plans A à l’automne 2020. Là, on est rendu au plan D ! » mentionne en riant Laurence Perreault, coordonnatrice générale et artistique du festival. 

Pour cette nouvelle édition, l’événement lavallois retrouvera des lieux atypiques qui ne pourront accueillir que quelques dizaines de spectateurs. Le Journal a décliné le festival en quatre volets : dans les bois, sur l’eau, dans la cour d’un resto et sur une scène fixe.

Dans les bois

Helena Deland
Photo courtoisie
Helena Deland

L’équipe de Diapason a travaillé avec les environnementalistes d’un lieu précis dans le bois pour défricher un site afin d’y mettre une scène. 

« Ce sera des spectacles super intimes, sur une petite scène, avec le minimum d’éclairage », dit Laurence Perreault.

Patrick Watson
Photo courtoisie, Connor Lee
Patrick Watson

Patrick Watson (avec Ghostly Kisses en première partie, le 5 août), Elliot Maginot (avec Claire Morrison, le 6 août) et Helena Deland (avec Anaïs Constantin, le 7 août) auront chacun leur propre soirée dans la forêt. Watson, par exemple, proposera un concert en solo au piano. La prestation affiche déjà complet. 

Sur l’eau

Les artistes joueront sur un ponton fixe, situé en plein milieu de la rivière des Mille Îles. 

Les détenteurs de billets auront un préavis de 24 heures pour savoir où sera le lieu exact. 

« Les spectateurs devront avoir leur propre embarcation, par exemple un kayak, un canot, un paddleboard, dit Laurence Perreault. Et ils vont pouvoir rejoindre cet endroit-là. La scène sera sur le ponton sur l’eau. On ne descendra pas sur une île ou au bord de l’eau. »

Caracol
Photo courtoisie
Caracol

MoKa (7 août, 11 h), Caracol (7 août, 15 h), Yves D (8 août, 11 h) et Émile Bilodeau (8 août, 15 h) joueront dans ces concerts « aquatiques ».

Dans la cour d’un resto

Maky Lavender
Photo courtoisie
Maky Lavender

Deux autres spectacles dans un endroit là aussi tenu secret auront lieu durant le week-end. Via un concours qui s’est déroulé sur le site du festival, les mélomanes pourront assister au concert de Maky Lavender (7 août, 13 h) ou encore Kirouac & Kodakludo ainsi que Vendou (8 août, 13 h).

« Ce sera dans la cour d’un restaurant où il y a une terrasse, dit Laurence Perreault. On garde l’endroit en surprise. »

Sur une scène fixe

Le chanteur du groupe The Franklin Electric
Photo courtoisie
Le chanteur du groupe The Franklin Electric

Sans doute le volet le plus « conventionnel » du festival, on retrouvera aussi la Scène SiriusXM, sur le boulevard Sainte-Rose, qui proposera deux soirées folk-indie. Le 5 août, on aura droit à The Franklin Electric et Gabrielle Shonk. Le lendemain, ce sera au tour de Matt Holubowski et Sara-Danielle.

Matt Holubowski
Photo Ben Pelosse
Matt Holubowski

Le 7 août, on fera plutôt place à du rock nostalgique avec le passage du groupe qui se fait plutôt rare ces dernières années, Les Breastfeeders. Le supergroupe DROGUE, qui compte des membres de Galaxie, Gros Mené, Le Nombre et Papillon, fera la première partie.

Sur la scène Loto-Québec, sur la rue Nadon, on bougera d’abord au son du funk jazz, le 5 août, avec The Brooks et Virginie B. 

Le lendemain, ce sera une soirée 100 % rap féminin et engagé avec Naya Ali, Marie-Gold et Calamine.

Naya Ali
Photo courtoisie, Neil Mota
Naya Ali

On terminera le 7 août avec le rock de Blendeur Blues et Les Deuxluxes.

« On a voulu varier les styles sur les deux scènes pour que les gens puissent bien choisir les soirées qu’ils veulent voir, dit Laurence Perreault. Avec des thématiques pour chaque soirée, il ne devrait pas trop y avoir de choix déchirants. »

Ayant voulu garder son esprit à échelle humaine, le Festival Diapason pourra accueillir 500 personnes devant la scène SiriusXM et 400 pour la scène Loto-Québec.

Émile Bilodeau
Photo courtoisie, Philippe Nguyen
Émile Bilodeau


La 12e édition du Festival Diapason se tiendra du 5 au 8 août. Pour toute la programmation : festivaldiapason.com.