/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien: Michael McNiven ira en arbitrage

Michael McNiven
Photo Martin Chevalier Michael McNiven

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal et le gardien Michael McNiven devront faire valoir leurs points devant un arbitre afin qu’un contrat soit octroyé à ce dernier.

L’athlète de 24 ans, tout comme 16 autres patineurs de la Ligue nationale de hockey (LNH), a fait une demande officielle d’arbitrage pour son prochain contrat, selon la liste publiée par l'Association des joueurs de la LNH.

Les joueurs autonomes avec compensation qui désiraient entreprendre ce processus avaient jusqu’à 17 h, dimanche, pour remplir les papiers nécessaires.

Le gardien du Tricolore a disputé 13 matchs avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine, la saison dernière. Il a maintenu une fiche de 7-3-3, ainsi qu’une moyenne de buts accordés de 2,59 et un taux d’efficacité de ,895.

Mete fait aussi ce choix

L’ancien défenseur du Canadien Victor Mete, aujourd’hui avec les Sénateurs d’Ottawa, a lui aussi pris la décision de se faire entendre par un médiateur.

En 2020-2021, Mete a disputé 14 matchs avec le Canadien, amassant trois points, avant d’être soumis au ballottage. Il a été réclamé par les Sénateurs, avec lesquels il a aussi joué 14 duels, pour une récolte d’un point.

Parmi les autres joueurs d’importance à avoir entamé ce processus, on retrouve Vince Dunn (Kraken de Seattle), Adam Pelech (Islanders de New York), Juuse Saros (Predators de Nashville), Jakub Vrana (Red Wings de Detroit), ainsi que Neal Pionk et Andrew Copp (Jets de Winnipeg).

Ross Colton (Lightning de Tampa Bay), Jason Dickinson (Canucks de Vancouver), Zach Aston-Reese (Penguins de Pittsburgh), Adam Erne (Red Wings de Detroit), Zach Sanford (Blues de St. Louis), Dante Fabbro (Predators), Dennis Gilbert (Avalanche du Colorado), Nikita Zadorov (Flames de Calgary) et Adin Hill (Sharks de San Jose) sont les autres à avoir déposé une demande officielle.

Les dates d’audition n’ont pas encore été dévoilées, mais rien n’empêche une équipe et son joueur de signer une nouvelle entente avant la date fatidique.