/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Ima

Chaque semaine, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs

Ima
Photo courtoisie, Jimmy Hamelin

Coup d'oeil sur cet article

Débuts   

Ima
Photo d'archives

En 2001, Ima a 22 ans. Cette année-là, la jeune chanteuse ayant grandi à Châteauguay, remportait le concours Ma première Place des Arts dans la catégorie interprète, avec sa version de la chanson Lindberg de Charlebois-Péloquin. Dès l’année suivante, elle lançait son premier album solo éponyme, sur lequel on retrouve des chansons taillées pour elle, dont Baïla de l’auteur-compositeur italien Zucchero, qui sera l’un de ses plus grands succès. 

Gros succès   

Ima
Photo courtoisie

À la fin des années 2000, Ima connaît un vif succès. Elle monte sur toutes les scènes, est invitée dans tous les festivals. En 2007, elle reçoit un disque d’or pour son album Smile lancé quelques mois plus tôt, puis un disque platine l’année suivante pour les 100 000 exemplaires vendus de cet album de reprises, et elle effectue une grande tournée du Québec.  

Deuxième album   

Ima
Photo courtoisie

En 2005, il y a déjà plus de 15 ans, Ima lors d’une entrevue se disait « à fleur de peau » à quelques jours de sa rentrée montréalaise. Les chansons de son album Pardonne-moi si je t’aime tournaient à la radio et elle rêvait d’une percée en France. Son look décontracté avait surpris notre photographe, habitué à la voir sur les tapis rouges, vêtue de robes spectaculaires. 

Ce sourire   

Ima
Photo courtoisie

Lors du lancement de son album Smile en 2007, Ima, très souriante, rendait hommage au titre de son nouvel opus et dévoilait les titres qu’elle avait enregistrés en collaboration avec le musicien et réalisateur Guy St-Onge. Elle reprenait de grandes chansons en trois langues, français, anglais et espagnol, des succès tels Smile, At last, Un homme (c’est beau), Laisse-moi t’aimer, Que sera sera, Et pourtant.  

Comédienne   

Ima
Photo courtoisie

Ima, la comédienne, dans la télésérie Casino diffusée à Radio-Canada de 2006 à 2008. C’était sa première expérience d’actrice et l’auteur Réjean Tremblay lui avait confié le rôle de la chanteuse jazz Sandra Johnson, aux côtés de Guillaume Lemay-Thivierge et Thai-Hoa Le (photo). La chanteuse tira fort bien son épingle du jeu au cœur de cette histoire de vengeance dans l’univers glamour d’un casino.  


♦ Ima anime cet été l’émission Rythme le soir du lundi au jeudi, de 20 h à 22 h, sur tout le réseau Rythme FM (105,7 à Mtl). Une nouvelle expérience qui l’emballe, elle qui rêvait de faire de la radio depuis longtemps. Si l’émission est avant tout musicale, la chanteuse fait plusieurs interventions sur différents sujets qui la touchent et qui font du bien.

♦ Ima, qui pratique le yoga depuis 20 ans, a terminé une formation en enseignement en 2020. Elle partage désormais sa passion et ses connaissances à l’occasion de cours virtuels de yoga sur Zoom. À la fin de chaque cours, elle chante un mantra, ce qui est fort apprécié. Voir ima.mu.

♦ La chanteuse a lancé le nouvel extrait J’y crois en 2019, sous sa propre étiquette, Productions Seven Angels. Elle compte lancer son dixième album pour ses vingt ans de carrière.