/travel/destinations/canada
Navigation

Road trips au Québec et en Ontario: petit saut au Long-Sault

0731 WE - évasion - jadrino
Photo courtoisie, les Parcs du Saint-Laurent Les couchers de soleil sont fabuleux sur les îles de la promenade du Long-Sault.

Coup d'oeil sur cet article

La promenade du Long-Sault se veut une route spectaculaire, située à l’entrée de l’Ontario, qui serpente onze îles apparues à la fin des années 1950 à la suite de l’inondation volontaire des terres du secteur dans le but de créer la Voie maritime du Saint-Laurent.  

Au-delà d’une courte balade panoramique en auto, en moto ou en vélo, l’endroit est parfait pour un séjour prolongé en famille avec ses campings et ses plages, ainsi que ses aires de pique-nique et de jeux.

Vue aérienne d’une partie de la promenade du Long-Sault qui relie 11 îles sur une distance de 10,1 kilomètres.
Photo courtoisie, les Parcs du Saint-Laurent
Vue aérienne d’une partie de la promenade du Long-Sault qui relie 11 îles sur une distance de 10,1 kilomètres.

Campings

Trois terrains de camping sont ouverts le long de la promenade du 21 mai au 6 septembre outre celui nommé McLaren qui poursuit ses activités jusqu’au 11 octobre.

Le camping Mille Roches possède 219 emplacements et s’étend sur deux îles boisées. Il compte la plage sablonneuse la plus vaste sur les berges du Saint-Laurent. Un accès piétonnier mène à l’île Snetsinger, tandis qu’une route se rend sur les îles Moulinette et East, où sont construites de nombreuses résidences privées.

Celui de Woodlands (186 emplacements) offre pour sa part deux plages et des sites spacieux, idéaux pour les escapades en famille, les groupes ou les amateurs de sports nautiques. Pour ceux qui préfèrent un peu plus de confort, un grand gîte pouvant accueillir jusqu’à huit personnes peut aussi être loué pour une ou plusieurs nuitées. 

Enfin, le camping McLaren (206 emplacements), le plus à l’ouest de la promenade, demeure le lieu de prédilection pour observer de fabuleux couchers de soleil. Il est aussi un endroit propice pour les familles, notamment grâce à la location possible de petits chalets.

Des sites de camping rustique (sans services) sont aussi disponibles sur l’île Hoople ainsi qu’à l’Écluse 21 et au camp Carp sur l’île Macdonell.

Activités

Plusieurs activités sont au menu aux abords ou à proximité des îles, notamment le canot.
Photo courtoisie, les Parcs du Saint-Laurent
Plusieurs activités sont au menu aux abords ou à proximité des îles, notamment le canot.

Plusieurs activités sont au menu aux abords ou à proximité des îles, qu’il s’agisse de pêche, de canot, de kayak, de vélo ou de marche, notamment sur les sentiers Chipmunk et Butternut sur l’île Hoople.

Le secteur de l’Écluse 21 plaira particulièrement aux amateurs de plongée sous-marine. Cette écluse, l’une des 23 du système de canaux d’origine, se trouve 10 mètres sous l’eau. 

Plusieurs maisons ont été déplacées, comme celle-ci en août 1957, pour faire place à la Voie maritime du Saint-Laurent.
Photo courtoisie, les Parcs du Saint-Laurent
Plusieurs maisons ont été déplacées, comme celle-ci en août 1957, pour faire place à la Voie maritime du Saint-Laurent.

Malgré la visibilité réduite, il est possible d’y voir d’autres vestiges, y compris des fondations de maisons et l’ancienne route 2, des villages perdus, c’est-à-dire ceux qui ont été engloutis pour créer la Voie maritime du Saint-Laurent.

Si vous préférez rester au sec, le musée des « Villages perdus » est situé dans le parc Ault à environ quatre kilomètres à l’est de l’entrée de Long-Sault. 

Une dizaine de bâtiments historiques restaurés figurent au sein de cette reconstitution historique. 

Long-Sault   

  • Distance : La promenade du Long-Sault est tout de même courte, s’étirant sur seulement 10,1 kilomètres. Mieux vaut y prévoir un long séjour ou y faire un détour en planifiant d’autres activités dans les environs.   
  • Accès : Par l’autoroute 401 en direction ouest, prenez la sortie 778. Tournez à gauche vers la route 35, aussi connue sous le nom de chemin Moulinette, qui devient automatiquement la promenade du Long-Sault moins de trois kilomètres plus loin. La sortie 778 est située à environ 140 kilomètres de Montréal et 400 kilomètres de Québec.   
  • Tarifs : Le tarif quotidien pour les plages et aires de pique-nique est fixé à 7,50 $ par personne, 5 $ pour les aînés de 65 ans et plus, taxes incluses. Il n’en coûte rien pour les enfants de 12 ans et moins. Un tarif maximum de 7,50 $ est fixé par voiture du lundi au vendredi. Il grimpe à 19 $ les samedis et dimanches. Les tarifs de camping varient de 41,25 $ à 60 $ par nuit en fonction du nombre de services voulus et selon que le site est riverain ou non.      

Bon à savoir :

  • Les options « nourriture » sont limitées sur la promenade du Long-Sault, outre de mini-dépanneurs aux trois terrains de camping. Il y a une buanderie au camping McLaren, mais il n’y a aucun poste d’essence. Des stations-service, des marchés d’alimentation et des services de restauration rapide sont toutefois accessibles à l’entrée de la promenade du côté du village de Long-Sault (est) et tout près de l’entrée d’Ingleside (ouest).   
  • Des panneaux d’information sont situés à chacune des entrées de la promenade.   
  • Des kayaks, des planches à pagaie et des pédalos peuvent être loués à la plage de Mille Roches. Les cartes de débit et de crédit sont acceptées comme méthodes de paiement.      
La plage Mille Roches invite à la baignade.
Photo courtoisie, les Parcs du Saint-Laurent
La plage Mille Roches invite à la baignade.
  • Un séjour de deux ou trois nuits est requis en fonction des dates choisies. La durée maximale du séjour à un même emplacement de camping est de 23 nuits.   
  • Les animaux domestiques sont permis aux endroits désignés. Ils sont toutefois interdits à l’intérieur des chalets, ainsi que sur les plages et les secteurs adjacents.      

Références :

Saviez-vous que...       

  • Le niveau de l’eau a été surélevé de 26 mètres pour éliminer les rapides du Long-Sault, inondant 235 kilomètres carrés de terres agricoles ?   
  • 6500 personnes ont dû être relocalisées après qu’une douzaine de communautés eurent été submergées dans ce secteur ?   
  • La construction de la promenade du Long-Sault a débuté en juin 1956 à un coût estimé à 1,5 million $ à l’époque ?