/sports/jo
Navigation

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après deux défaites consécutives en demi-finale en 2012 et 2016, les Canadiennes ont accédé pour une toute première fois au match de la médaille d’or, lundi aux Jeux olympiques de Tokyo, en venant à bout des États-Unis au compte de 1 à 0.

• À lire aussi: Plongeon aux Jeux de Tokyo: Jennifer Abel rate la cible

• À lire aussi: Pavan et Humana-Paredes facilement en quarts de finale

• À lire aussi: Le meilleur reste à venir pour les nageuses canadiennes 

Jessie Fleming a été l’unique joueuse à toucher la cible. La porte-couleurs de Chelsea a profité d’un tir de pénalité à la 77e minute pour assurer à la formation canadienne une médaille d’or ou d’argent.

C’est une faute commise par Tierna Davidson à l’endroit de Deanne Rose qui a forcé l’arbitre assistant vidéo à communiquer avec l’arbitre Kateryna Monzul. Cette dernière a finalement accordé le tir de pénalité.  

  • Écoutez la chronique sportive de Mathieu Boulay sur QUB radio :    

«Tout le crédit revient aux joueuses, elles ont tout laissé sur le terrain, a lancé l’entraîneuse-chef Bev Priestman dans un communiqué. Cette finale a énormément de signification pour elles. Tout le monde a pu voir le travail qu’elles ont fait sur le terrain aujourd’hui.»

  • Écoutez le tour des actualités avec Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio :

Faire oublier le passé

Il s’agit d’un résultat qui soulagera certainement les représentantes de l’unifolié, qui sont tombées deux fois en trois présences aux Olympiades face à leurs rivales au sud de la frontière. En 2008 à Pékin, les Américaines avaient gagné 2 à 1 en quarts de finale, tandis qu’en 2012 à Rio, c’est une victoire de 4 à 3 en prolongation qu’avaient obtenue les représentantes du pays de l’Oncle Sam.

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

«L’équipe compte des vétérans pour qui Londres 2012 pèse encore lourdement, a fait valoir Priestman. Je suis absolument ravie pour ce groupe de joueuses, et qu’une joueuse comme Christine pourra maintenant disputer une finale olympique, elles ont toutes beaucoup donné à ce programme. Nous avons été claires, nous voulions changer la couleur de notre médaille. Les gagnants gagnent et nous nous présentons à cette finale pour remporter la médaille d’or.»

Dans le duel du jour, les Américaines ont dominé avec quatre tirs cadrés sur 13 tentatives et 60 % de temps de possession du ballon. La gardienne Stéphanie Labbé a toutefois été parfaite devant la cage.

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

Les Canadiennes affronteront maintenant la Suède pour l’or, jeudi à 22 h, heure du Québec. Les Américaines ont pour leur part rendez-vous avec l’Australie pour le bronze.

Crystal Emmanuel incapable de se qualifier pour la finale du 200 m  

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

Crystal Emmanuel n’est pas parvenue à se qualifier pour la finale du 200 m chez les femmes, lundi aux Jeux olympiques de Tokyo, terminant au 18e rang des demi-finales dans cette épreuve d’athlétisme.

La Canadienne a arrêté le chrono à 23,05 s, à 65 centièmes de seconde de la Namibienne Beatrice Masilingi, dernière qualifiée pour la finale.

Il s’agit du meilleur classement aux JO pour Emmanuel, qui avait terminé 21e à Londres en 2012 et 23e à Rio en 2016. La sprinteuse montre malgré tout une belle constance, elle qui avait également parcouru la distance en 23,05 s au Brésil.

Au 400 m haies, Sage Watson a elle aussi été éliminée en demi-finale. Elle a eu besoin de 55,51 s pour terminer l’épreuve, ce qui l’a placée au 13e échelon.

Andrea Seccafien prenait quant à elle part à la finale du 5000 m. Elle pointe au 15e rang avec un temps de 15 min 12,09 s.

Chez les hommes, Matthew Hughes a signé une sixième place au 3000 m steeple. Celui qui fêtera ses 32 ans mardi a conclu sa journée de travail en 8 min 16,03 s. Également présent en finale, son compatriote John Gay s’est contenté du 15e et dernier rang, en 8:35,41. C’est le Marocain Soufiane el-Bakkali qui a triomphé en 8:08,90.

Les sœurs Stafford en demi-finales

Plus tôt en matinée à Tokyo, les sœurs Gabriela DeBues-Stafford et Lucia Stafford ont assuré leur place en demi-finales de l’épreuve du 1500 m.

L’aîné, Gabriela, a aisément remporté sa vague, avec un temps de 4 min 3,70 s. Pour sa part, Lucia, dans une vague beaucoup plus rapide, a terminé au septième rang en raison d’un temps de 4 min 3,52 s, un record personnel. Les six premières de chaque vague obtenaient automatiquement leur qualification pour la suite des choses. Lucia a donc réussi à passer à la prochaine étape grâce au repêchage.

L’autre Canadienne en lice dans cette épreuve, Natalia Hawthorn, n’a pas été en mesure de rejoindre ses deux compatriotes, avec une course de 4 min 8,04 s, ce qui lui a valu le huitième temps de son groupe.

Apprentissage à la dure pour Cédric Fofana    

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

Le jeune plongeur québécois Cédric Fofana a conclu les qualifications du tremplin de 3 m au 29e et dernier rang, lundi aux Jeux olympiques de Tokyo.

«C’est n’est vraiment pas le résultat souhaité. Les gens vont dire que ça fait partie de la "game", mais je suis vraiment déçu de ma performance. Ça reste quand même mes premiers Jeux olympiques, mais j’aurais voulu en faire plus», a expliqué le Montréalais après la compétition.

L’athlète de 17 ans a complètement raté son quatrième plongeon, de sorte qu’il a obtenu une note de zéro pour sa tentative. Il a finalement récolté 225,35 points après ses six tentatives.

Fonfana a obtenu sa place dans la délégation canadienne en vertu d’une victoire aux essais canadiens à la fin du mois de juin. Il avait auparavant remporté le bronze aux Championnats du monde juniors de la FINA, en 2018.

Le Chinois Zongyuan Wang a dominé les qualifications avec un pointage de 531,30, devançant dans l’ordre son compatriote Siyi Xie (520,90) et le Mexicain Rommel Pacheco Marrufo (479,25). La demi-finale et la finale seront présentées le mardi 3 août.

Difficile au vélodrome aussi    

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

Les équipes canadiennes masculine et féminine de cyclisme sur piste pourront au mieux se battre pour la médaille de bronze en poursuite par équipe après avoir respectivement terminé sixième et huitième en qualifications, lundi aux Jeux olympiques de Tokyo.

Les hommes ont parcouru la distance de 4000 m en 3 m 50,455 s. Conséquemment, ils feront face aux Allemands, septièmes en qualifications, lors du premier tour. Ce sont les Danois qui ont dominé cette vague qualificative en établissant au passage un record olympique (3:45,014).

Chez les femmes, les représentantes de l’unifolié ont terminé au huitième et dernier rang des qualifications. Elles ont effectué les quatre boucles du vélodrome en 4:15,832 et devront faire face aux Françaises (4:12,502) au premier tour, mardi.

Les Allemandes ont été les plus rapides des qualifications en vertu d’un chrono de 4:07,307, qui constitue un record du monde.

Basketball: les Canadiennes éliminées 

Jeux de Tokyo: l'équipe canadienne de soccer vainc les États-Unis et atteint la finale
Photo AFP

En vertu d’une victoire de 96 à 69 contre Porto Rico, les Australiennes ont subtilisé au Canada le dernier billet donnant accès aux quarts de finale du tournoi olympique de basketball de Tokyo, lundi, à Saitama.

C’est le différentiel de points marqués qui a fait la différence, puisque les deux formations ont terminé la ronde préliminaire avec un dossier identique de 1-2. Les représentantes du pays de l’Océanie ont terminé à +10, contre +7 pour le Canada. Les Australiennes ont inscrit les 10 derniers points du duel du jour pour faire la différence.

Les représentantes de l’unifolié sont ainsi officiellement classées neuvièmes. Elles avaient conclu le tournoi olympique en huitième place à Londres, en 2012, puis au septième échelon quatre ans plus tard à Rio.

Autres résultats  

Canoë-Kayak de vitesse

Andréanne Langlois a terminé au cinquième rang de sa vague qualificative en kayak monoplace (K1) de 200 m. Son temps de 41,525 s l’a obligée à passer par les quarts de finale afin de poursuivre sa route à Tokyo.

L’athlète de Trois-Rivières a saisi sa chance lors des quarts de finale en terminant première de sa vague. Elle a arrêté le chrono à 41,728 s et participera maintenant aux demi-finales le mardi 3 août.

La Néo-Écossaise Michelle Russell a suivi le même chemin que Langlois lundi, accédant elle aussi aux demi-finales.


Natation artistique

Dans les préliminaires du programme libre en duo, Jacqueline Simoneau et Claudia Holzner se sont classées au cinquième rang grâce à une performance qui leur a valu 91,2333 points.

Simoneau, de Montréal, et Holzner, Montréalaise d’adoption, originaire de Calgary, ont reçu des notes de 27,3000 pour l’exécution, 36,5333 pour la forme et 27,4000 pour la difficulté.

Les athlètes du Comité olympique russe Svetlana Kolenichenko et Svetlana Romashina ont pris le premier rang avec 97,9000 points.

Elles seront de retour en action pour le programme technique en duo le mardi 3 août.


Sports équestres

Colleen Loach n’a pas été en mesure de se qualifier pour la grande finale du concours complet, réservée aux 25 meilleurs cavaliers au terme du dressage, du cross-country et du premier passage aux sauts d’obstacles.

L’athlète de Dunham a reçu huit points de pénalité à l’épreuve qualificative des sauts d’obstacles lundi. Au classement général, elle a pris le 28e rang avec un total de 50,80 points de pénalité.

À voir aussi